Le Barça écrase tout sur son passage (1-4) !

Une nouvelle fois, le FC Barcelone s’est régalé en championnat. Grâce à leur victoire 1-4 sur la pelouse du Racing Santander, les Catalans sont seuls en tête du championnat.Comme prévu, Pep Guardiola réalisait des rotations en défense. Le capitaine Carles Puyol retrouvait sa place dans l’axe, tandis qu’Éric Abidal était titulaire sur son flanc gauche. Pour le reste, pas de changement malgré le match de samedi soir face à l’Atlético Madrid. Busquets, Xavi et Keita étaient dans l’entrejeu et le trident Henry – Ibrahimovic – Messi occupait l’attaque. Toujours pas revenu au top, Andres Iniesta démarrait sur le banc.Rouleau compresseurAprès vingt premières minutes d’une domination désormais habituelle, c’est l’inévitable Ibrahimovic qui faisait sauter le verrou. Excellemment bien servi par Messi depuis son flanc droit, l’attaquant suédois gagnait son duel aérien face à Henrique au second poteau et, de la tête, mettait le ballon au fond des filets (1-0). Le Suédois aurait même pu faire coup double quelques secondes plus tard, mais sa frappe croisée du droit s’écrasait contre le montant de Toño.A la 23ème minute, Messi avait plus de réussite et permettait aux Catalans de prendre le large. Après un relai génial avec Xavi, l’Argentin dribblait un premier défenseur avant de s’ouvrir le goal. Sa frappe était splendide et le Racing était déjà noyé à la moitié de la première période (0-2).Et c’est que les Catalans n’ont pas l’habitude de plaisanter ! En effet, deux minutes plus tard, c’était au tour de Gerard Piqué d’ajouter sa pièce à l’édifice. Peu après un corner, le défenseur barcelonais se trouvait toujours dans la surface et, servi par une talonnade d’Ibrahimovic, battait le portier depuis le point de penalty (0-3).Messi fait le showAvec un tel score à la pause, le match était plié. Mais la soirée ne fut pas rose pour autant, puisqu’après s’être fait mal dès la reprise, Ibrahimovic devait laisser sa place à la 53ème.Une sortie qui n’affectait pas le jeu de Messi, très clairement sur une autre planète. Après avoir passé l’entrée de la surface en revue, l’Argentin était bien placé dans l’axe et, d’une frappe magique du gauche, envoyait le cuir en pleine lucarne (0-4). Le stade d’El Sardinero applaudissait la performance du crack, qui laissait, quelques instants plus tard, sa place à Iniesta.Le Racing sauvait quand même l’honneur à vingt minutes du coup de sifflet final, et d’une bien belle manière ! En plus d’un petit pont sur Marquez, Serrano envoyait de l’extérieur du pied gauche un tir splendide que Valdés ne pouvait arrêter (1-4).Barcelone leaderLe Barça repart donc de Cantabrie avec les trois points dans la poche et une place d’unique leader, avant le déplacement du Real Madrid ce mercredi à Villareal. Lors de la prochaine journée, Barcelone se rendra à Malaga.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires