Le Barça de San Ezquerro tenu en échec par Alcoyano

Le Barça a concédé le match nul 2-2 face à la modeste équipe d’Alcoyano en Coupe du Roi. Santiago Ezquerro, incontestablement l’homme du match, a été l’auteur des deux buts Blaugrana de la partie.C’est vrai, on vous l’accorde, ce n’était pas l’affiche rêvée pour débuter la nouvelle année. Barcelone contre Alcoyano, un match retour de Coupe du Roi qui n’avait même plus de suspense, les Barcelonais ayant étrillé leurs adversaires 0-3 lors du match aller…Avec un peu plus de 15.000 âmes dans les travées du Camp Nou, autant dire que ce n’était pas la foule des grands soirs et que, niveau ambiance, l’enceinte barcelonaise avait connu des nuits plus colorées.Pourtant, on ne peut pas dire que les poulains de Frank Rijkaard, dont les trois-quarts avaient davantage l’habitude du banc des remplaçants qu’une place de titulaire, manquaient d’ambition. Pour preuve, après moins de deux minutes et sur leur première action, les locaux prenaient l’avantage. A la suite d’un tir de Deco, Ezquerro marquait le premier but du Barça en déviant la frappe du milieu de terrain portugais.Déjà 1-0, et l’attaquant basque ne comptait pas en rester là. Alors qu’on lui prête des envies de départ d’ici la fin du mercato, l’ex joueur de Bilbao était sur tous les fronts. C’est ainsi qu’à la dixième minute de jeu, Santi s’offrait le deuxième but de la partie. Grâce à un excellent travail et une passe parfaite de Bojan Krkic, Ezquerro pouvait reprendre le cuir et le propulser au fond des filets, s’offrant ainsi son premier (et dernier?) doublé de la saison.Alcoyano pour l’honneurAvec un score cumulé de 5-0, les malheureux visiteurs ne pouvaient plus rien espérer dans ces éliminatoires, mis part à sauver l’honneur. Et c’est ce que fit Perona, sur penalty, à la 69ème minute. Une peine maximale concédée sur coup franc par Ezquerro -définitivement élu homme de la soirée-, qui touchait le ballon de la main en voulant, dans le mur, se protéger le visage.Tout cela aurait presque été sans conséquence si, dans le dernier souffle de la partie, Alcoyano n’avait pas égalisé. Servi par Barrena dans la surface, Arnau battait Oier d’une très bonne frappe. 2-2 au coup de sifflet final…Barcelone en huitièmesLe Barça concède donc le match nul au Camp Nou au terme d’un match sans mordant ni suspense. La mission est néanmoins accomplie : voilà le Barça en huitièmes de finale de la Coupe d’Espagne. Reste maintenant le plus important, la Liga, avec un déplacement dès ce samedi à Majorque pour le compte de la 18ème journée.> Fiche technique du match

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires