Le Barça confirme et se rapproche encore plus du titre !

Et de 3 ! Troisième victoire consécutive du Barça en championnat, face au Deportivo La Corogne. Un succès difficile de 1-0 obtenu sur un terrain qui ne réussissait guère aux catalans ces dernières années. Le FC Barcelone a rassuré ses supporters et l’ensemble des observateurs qui pensaient que le club, les joueurs avaient déjà la tête à célébrer un nouveau titre qui n’est pas mathématiquement acquis. Frank Rijkaard a reconduit sa confiance envers le même onze de départ qui s’était imposé au Camp Nou il y a une semaine tout juste, aux dépends de l’Athletic Bilbao. Une première mi-temps équilibrée de part et d’autre, montrant notamment que le Barça était bien décidé à faire un coup au Riazor même si c’est Luque qui ouvre les hostilités avec une frappe, qui passe largement au-dessus des buts de Valdés, dans le courant de la 1ère minute. Le français Ludovic Giuly se montrait très en jambes et réussit à déborder Romero par deux fois. L’ouverture du score intervenait à la 10ème minute, à la suite d’un coup franc surpuissant de Rafael Marquez côté droit. Le gardien du Depor, Munua, repoussait le ballon en direction de Sylvinho, qui enchaînait sur une frappe écrasée et non cadrée qui se terminait en centre pour Ludovic Giuly en embuscade au deuxième poteau, qui marquait ainsi son 6ème but cette saison en Liga. Dans les dix dernières minutes de la 1ère mi-temps, le Barça  semblait vouloir se mettre définitivement à l’abri avec succession d’occasions : coup franc de Marquez au dessus (38ème),  frappe de Eto’o excentré sur la gauche (40ème), relais en une-deux de Deco aux 25 mètres avec Ronaldinho (42ème) et frappe du gauche de Deco aux vingt mètres, déviée par Coloccini, qui s’écrase sur la transversale d’un Munua lobé. Avant de rejoindre les vestiaires, Rafael Marquez reçoit un carton jaune pour une faute sur Valeron. La deuxième partie de la rencontre devait voir sans doute la domination catalane s’accentuer lorsque Samuel Eto’o, toujours sur le côté gauche, reprenait en demi-volée une balle astucieusement remis de la poitrine par Ronaldinho. Cette dernière passait à quelques centimètres du poteau. Mais le coup de théâtre intervenait à la 51ème minute avec l’expulsion de Marquez pour une nouvelle faute sur Valeron pour laquelle il recevait un deuxième carton jaune. Dans les minutes qui suivirent, Rijkaard procédait à un changement tactique en remplaçant Giuly par Gerard, l’objectif était de conservait le score à tout prix. Puis il faisait sortir Ronaldinho à la 67ème minute pour Iniesta, qui se procurait une occasion de but après avoir effacé Coloccini et Scaloni mais voyait sa frappe repoussée par Munua, puis Eto’o en toute fin de rencontre. De son côté, l’entraîneur galicien, Irureta jeta toutes armes dans la bataille pour forcer au moins l’égalisation en faisant rentrer successivement Fran, Munitis et Duscher. Mais en vain, malgré une balle de but pour Tristan sur la gauche qui vit sa tentative de balle piquée détournée par Valdés, qui venait déjà de stopper un tir de Luque 5 minutes auparavant. Le Barça avec ce succès porte son avance à 14 points, mettant du même coup encore la pression sur son rival, le Real, qui doit se ressaisir dès demain contre Malaga à domicile après son revers de la semaine dernière. Au passage, Victor Valdés porte son record d’invincibilité à 405 minutes.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires