Le Barça concède le nul face à un brillantissime Kameni !

Le FC Barcelone n’a pas pu faire mieux, hier soir, que le match nul (0-0) face à l’Espanyol lors du derby catalan. Le rythme infernal que subissent les joueurs blaugranas depuis une semaine aura eu raison de la victoire. Les hommes des Frank Rijkaard sont très certainement déçus, mais gardent la tête haute avec leur avantage au classement. Cette semaine aurait sans doute pu tuer le championnat. Si le Barça avait profité de ce week-end et de ce mardi soir pour accroître son avantage, les Catalans auraient très certainement pu clore définitivement cette Liga. Mais le suspense reste entier, du moins pour l’instant, puisque le Real Madrid doit encore jouer ce soir face au Bétis Séville. Le match nul d’hier soir face à l’Espanyol n’est pas sans explication. Notons tout d’abord le rythme qu’imposent les différentes compétitions à l’effectif azulgrana. En dix jours, le Barça a accumulé quatre matches, dont un européen, et comptabilise deux victoires et deux égalités. Un Barça amoindri Rappelons également les différents problèmes physiques auxquels ont été confrontés différents joueurs barcelonais. Ronaldinho a souffert d’une grippe jusqu’à la veille de la rencontre et Belletti était incertain. Tout cela en plus des problèmes physiques de Ludovic Giuly qui, d’ailleurs, n’a pas pu prendre part à la rencontre. Frank Rijkaard a donc du composer avec un onze inhabituel face à l’équipe de Miguel Angel Lotina. Oleguer et Maxi sur la droite, Gerard en milieu défensif et Rafael Marquez en défense centrale. Cette équipe titulaire a eu beaucoup de mal en première période où seule une action très dangereuse de Samuel Etoo, dès la première minute de jeu, a faillit faire mouche. En seconde période, avec les montée de Iniesta et de Belletti, le Barça retrouva quelque peu son jeu. Fantastique Kameni Malgré des statistiques impressionnantes (près de 65% de possession de balle et une bonne dizaine d’occasions franches), Barcelone n’a pas pu ouvrir la marque pour la seconde fois de la semaine (0-2 face à l’Atlético). Et ceci grâce au portier camerounais, Kameni, qui a réalisé un match exceptionnel face à son compatriote Samuel Etoo. « Mon meilleur arrêt fut devant Etoo, à la première minute, explique Kameni. Je suis heureux et content car ce fut une de mes rencontres les plus complètes. C’est à chaque fois un rêve de rester invaincu ». Repos mérité pour les joueurs Affronter autant de matchs en si peu de temps n’était pas facile. C’est pourquoi Frank Rijkaard a organisé aujourd’hui une session de récupération dans un centre de thalassothérapie à l’hôtel Ra Wellness. FC Barcelone: Valdés; Oleguer, Puyol, Márquez, Gio (Sylvinho, 74′); Xavi, Gerard (Iniesta, 45′), Deco, Maxi López (Belletti, 45′), Eto’o et RonaldinhoEspanyol: Kameni; Ibarra, Lopo, Soldevilla, David García; Jarque, Ito, Fredson, Maxi (Morales, 87′), Oscar Serrano (Domi, 63′) et Dani (Corominas, 78′).Arbitre: Miguel Angel Pérez Lasa. Cartes jaunes à David García (23′); Ito (43′); Serrano (43′); Deco (43′); Lopo (51′); Ronaldinho (81′). Carte rouge directe à Jarque (65′)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires