Le Barça à l’arrachée face à Majorque

  Le FC Barcelone s’est longtemps fait très peur ce dimanche soir à l’occasoin de la 30ème journée de la Liga espagnole. Ce n’est qu’en toute fin de match que Javier Saviola, provoquant un but ‘csc’ de Navarro, a libéré le Camp Nou. Pris au piège par la tactique défensive de Majorque, les Catalans ont arraché la victoire à quelques minutes du terme et ont ainsi empoché trois nouveaux points précieux dans la course au titre. Cette victoire, ajoutée aux défaites du Real Madrid et du FC Séville, fait du Barça un leader solide avec 4 points d’avance sur son dauphin andalou. Avec la mise au repos forcée de Ronaldinho après son coup de fièvre, Frank Rijkaard a dû composer son attaque avec Ludovic Giuly. Samuel Eto’o et Lionel Messi accompagnait l’international français, tandis qu’au milieu le coach a préféré les titularisations de Marquez, Deco et Iniesta, laissant ainsi Xavi sur la touche. En défense, on retrouvait du classique avec Zambrotta, Thuram, Puyol et Van Bronckhorst. Domination Blaugrana Le match commençait doucement avec deux équipes au schéma de jeu totalement opposé. Constructif et patient, le Barça faisait circuler le ballon en espérant trouver le décalage face une équipe des Baléares très bien en place. Barcelone dominait à outrance la première demi-heure du match face à des joueurs majorquins réduits à attendre dans leur moitié de terrain. Mais la tactique des visiteurs semblait payer puisque, à part quelques tentatives peu convaincantes, les Catalans n’avançaient pas et voyaient l’horloge tourner. Valdés se sauve La rencontre aurait dramatiquement pu basculer à la demi-heure lorsque, sur leur unique opportunité offensive, Majorque allait bénéficier d’un penalty. Dépassé par Jonas, Victor Valdés commettait l’irréparable sur l’attaquant dans la surface et l’arbitre désigna fort logiquement le point de penalty. Dans un élan de survie, le portier catalan se racheta de sa bêtise en repoussant le tir, très mal botté, du même Jonas. Barcelone s’était donc sauvé et rentrait aux vestiaires avec ce partage nul et vierge. Avec près de 70% de possession de balle, les hommes de Frank Rijkaard survolaient le match, mais peinaient à faire la différence. Remake total On aurait pu s’attendre à un changement de rythme en seconde mi-temps, mais la physionomie du match resta la même. Un remake complet avec un jeu d’attaque-défense qui ne souriait pas au Barça. Frank Rijkaard décida alors d’opérer deux changements: Giuly fut remplacé par Saviola et Thuram par Xavi. Au pied du mur, Barcelone faisait le forcing dans le dernier quart d’heure mais avait un mal persistant à contourner la défense adverse. Regroupés dans leur surface, les visiteurs repoussaient coup sur coup les tentatives barcelonaises. Mais à force de faire le siège, le Barça trouva, enfin, le chemin du but en toute fin de match. A la 85ème minute, à la suite d’un coup franc excentré de Xavi depuis la droite, Marquez reprenait le cuir de la tête. Opportuniste, Saviola récupéra le ballon mais sa frappe s’écrasa sur le montant. Par chance, le rebond sur le poteau, puis sur un défenseur, était favorable aux Catalans qui voyaient la balle finir sa course au fond des filets. 1-0, le Camp Nou pouvait exulter. Le Barça s’impose donc à domicile face à Majorque et empoche ainsi trois nouveaux points. Longtemps malmenés, les Blaugranas ont fini par arracher une victoire travaillée et méritée. Il faut cependant relativiser la performance puisque, même si le match a été rendu difficile par la tactique défensive des Majorquins, l’inefficacité offensive des Barcelonais est inquiétante. Le groupe de Frank Rijkaard aura l’occasion de se racheter ce mercredi face à Getafe. Les demi-finales de la Copa ce mercredi Le Barça retrouvera en effet cette semaine la Coupe du Roi et recevra Getafe pour le match aller des demi-finales. Toujours sans Ronaldinho, le Barça tentera d’obtenir un bon résultat sur sa pelouse avant de se déplacer, le 9 mai prochain, à Madrid pour la rencontre retour. Fiche technique FC Barcelone: Valdés; Zambrotta (Belletti, m.81), Puyol, Thuram (Xavi, m.59), Van Bronckhorst, Márquez, Deco, Iniesta, Giuly (Saviola, m.59), Messi et Eto’o Majorque: Moyà; Héctor, Nunes, Ballesteros, Fernando Navarro; Jonás, Pereyra, Basinas, Varela, Ibagaza (Jankovic, m.88) et Arango (Víctor, m.74) Goal: 1-0, m.90: Fernando Navarro, csc.Arbitre: Ramírez Domínguez Notes des joueurs (/10): Valdés, 6; Zambrotta, 7; Belletti, 7; Puyol, 6; Thuram, 6; Xavi, 6; Van Bronckhorst, 7; Márquez, 5; Deco, 7; Iniesta, 6; Giuly, 6; Saviola, 6; Messi, 7; Eto’o, 6 Vidéo du but: Navarro, csc (1-0)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires