Le « banc de luxe » du Barça

Ils auraient leurs places dans plusieurs clubs européens. Pourtant, Thuram, Gudjohnsen, Sylvinho et Zambrotta ne sont que remplaçants au FC Barcelone… Preuve de la richesse de l’effectif de la formation catalane.Au FC Barcelone, même le Ballon d’Or et Joueur FIFA de l’année 2005, Ronaldinho, a ciré le banc de touche pendant plusieurs matches cette saison. C’est dire si, dans ce club, nul n’est à l’abri du banc de touche. C’est le constat que font Oleguer, Sylvinho, Lilian Thuram, Eidur Gudjohnsen, Gianluca Zambrotta et les deux jeunes Giovani Dos Santos et Bojan Krkic. Ces joueurs feraient le bonheur de n’importe quel grand d’Europe. Mais au Barça ils ne sont que des options de rechange. Après une première saison où il fût titulaire sans vraiment briller, le champion du monde italien Zambrotta a du mal cette saison. Au point où l’entraîneur Frank Rijkaard lui préfère le capitaine Carles Puyol au poste d’arrière latéral droit. Pourtant, ça faisait longtemps que Puyol, reconverti en défenseur central, n’avait plus évolué sur le côté droit de la défense. Un signe que Zambrotta n’est plus aussi flamboyant qu’il ne l’était lors de la Coupe du monde 2006 et auparavant avec la Juventus de Turin. C’est sans doute pourquoi l’Italien a été écarté de la liste des 18 joueurs retenus par Frank Rijkaard, pour le match de Ligue des champions, le 20 février dernier au Celtic Glasgow. Il est membre du « banc de luxe » du Barça. Et comme cela est de coutume lorsqu’un grand joueur ne joue pas assez, Zambrotta est annoncé rentant en Italie. On évoque le Milan AC comme probable destination.Quant à son compère du « banc de luxe » et confrère au poste d’arrière latéral droit Oleguer, sa future destination est aussi évoquée. Le Catalan est annoncé à Wolfsburg en Allemagne et en Italie. Dans le club de ses origines depuis 2001, le Catalan vit une saison très difficile. Déjà présenté comme la doublure de Zambrotta en début de saison, Oleguer a été éloigné des terrains pendant quelques mois, suite à une blessure. Valide depuis quelques semaines, il ne parvient pas à se faire une place dans le onze barcelonais. Même quand Zambrotta ne donne pas satisfaction. Bien que très attaché à la Catalogne, l’avenir d’Oleguer pourrait être ailleurs. Car à Barcelone, au mieux, il est sur le banc. Au pire, il est dans les tribunes ou à l’hôpital.A contrario, le Brésilien Sylvinho ne semble pas très affecté par son statut de remplaçant. Depuis quelques saisons, c’est son rôle au Barça. Et lorsque le club a recruté le Français Eric Abidal à l’intersaison, Sylvinho savait pertinemment qu’il serait sa doublure. Tout comme il l’a été celle du Néerlandais Gio ces dernières saisons. Et à bientôt 35 ans, Sylvinho préfère sans doute avoir un calendrier moins exigeant afin de mieux gérer ses efforts lorsqu’il est aligné. Ce critère semble aussi valoir pour Lilian Thuram. A 36 ans et bien qu’il ait toujours faim de matches, le Français ne boude pas le fait qu’il soit remplaçant dans l’axe central de la défense Blaugrana, derrière ses cadets Gabriel Milito, Raphaël Marquez et Carles Puyol. « Jouer peu au Barça permettra à Thuram d’être frais pour l’Euro 2008 », dit-on en substance dans les milieux du football français. Au milieu de terrain, l’Islandais Eidur Gudjohnsen est victime de l’excédent de talent de ce compartiment. Seuls trois postes sont à pourvoir. Et pas moins de six joueurs y postulent : le provocateur Deco, l’impeccable Andrés Iniesta, le clairvoyant Xavi Hernandez, le roc Yaya Touré et le défensif Edmilson. Handicapé par des blessures, le Brésilien participe très peu à la bataille de l’entre jeu depuis le début de la saison. Gudjohnsen y participe sans grand succès. Barré par le quatuor Deco – Iniesta – Touré – Xavi. Ce dernier et le Portugais partagent très souvent leur temps de jeu. Le trop plein de joueurs talentueux ou plutôt les fantastiques relèguent aussi deux jeunes non moins doués sur le banc de touche en attaque. L’Hispano – Serbe Bojan Krkic et le Mexicain Giovani Dos Santos sont à 18 et 19 ans seulement, des remplaçants de luxe de la ligne offensive barcelonaise. Ce duo est actuellement barré par les quatre Fantastiques Samuel Eto’o, Thierry Henry, Lionel Messi et Ronaldinho. Mais à long ou surtout à moyen terme, nul doute que Giovani et Bojan deviendront des titulaires dans l’attaque du Barça. Le talent et la précocité parlent en leur faveur. Aujourd’hui sur le « banc de luxe », ils pourront bien être demain les fers de lance d’une équipe de rêve Azulgrana.                             écrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires