Lamentable match nul du Barça face à Valladolid

Le FC Barcelone n’a pas réussi à faire mieux qu’un match nul sur la pelouse de Valladolid (1-1), modeste équipe madrilène, promue cette saison. Loin d’être convainquant, le Barça n’a jamais pris le dessus dans ce match, et un but de Ronaldinho juste avant la mi-temps a permis aux hommes de Frank Rijkaard d’obtenir le point du match nul. Vainqueur mercredi soir sur le terrain de Valence, le Real Madrid s’échappe au classement avec 4 longueurs d’avance. D’entrée, le Barça ne semblait vraiment pas dans son match et faisait les frais de sa mauvaise entame de partie en encaissant un premier but dès le premier quart d’heure de jeu. Sur un bon contre des Madrilènes, Kome servait Llorente dans la surface qui, en deux temps, battait Victor Valdés. 1-0 après 15 minutes, le Barça était plutôt mal embarqué. Surtout que, dans le jeu, les Barcelonais ne rayonnaient pas vraiment et faisaient presque peine à voir. Sans aucune originalité, le jeu des Blaugranas était lent, malgré un trio offensif habitué à offrir du spectacle. En l’absence de Thierry Henry, c’est en effet le jeune Bojan Krkic qui occupait la pointe de l’attaque en compagnie de Messi, très discret, et de Ronaldinho, toujours pas revenu à son meilleur niveau. Golazo de Ronnie La situation se débloqua par miracle à quelques minutes de la pause. Alors que le Barça dominait, mais sans jamais s’approcher du but adverse, une passe lumineuse de Xavi pour Ronaldinho en profondeur allait faire la différence. Dans la surface, le Brésilien recevait le cuir et, d’une excellente frappe, trompait Alberto. Un petit Golazo qui devait très certainement faire plaisir au numéro 10, si critiqué ces derniers temps. 1-1 à la mi-temps, le résultat était logique, voir même bien payé pour des Barcelonais qui n’étaient franchement pas entrés du bon pied dans ce match. Match nul logique Les supporters Blaugranas voulaient donc du changement à la mi-temps et voir une équipe plus compétitive et, surtout, plus ambitieuse. Malheureusement, les Catalans allaient se morfondre dans un second acte aussi lamentable que le premier. L’entame de la seconde période ne fut pourtant pas mauvaise côté barcelonais. Bojan Krkic, par deux fois, tentait de surprendre Alberto, mais une frappe trop enlevée et un tir sur le poteau empêchaient le jeune espagnol de se transformer en héro de la soirée. Frank Rijkaard opéra plusieurs changements en remplaçant notamment Bojan, Touré et Marquez pour Dos Santos, Gudjohnsen et Zambrotta. Mais la formule n’était toujours pas magique et Barcelone continuait de décevoir. Dans le dernier quart d’heure, Valladolid aurait même pu prendre l’avantage sur au moins trois occasions. Et côté barcelonais, seule une décision arbitrale aurait pu faire la différence. Mais l’arbitre, sur une main d’un défenseur dans la surface, puis sur un tacle visant Ronaldinho, ne broncha pas. 1-1, score final. Un résultat qui reflète à merveille la physionomie de la rencontre. Sans âme et sans caractère, le Barça ne méritait pas de mettre plus d’un but ce soir et ne méritait pas non plus la victoire. Un seul point pris face à Valladolid, sans doute la plus mauvaise équipe du championnat, voilà un bilan peu satisfaisant. Prochain rendez-vous ce dimanche et la venue du Bétis Séville au Camp Nou. > Fiche technique du match

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires