L’Ajax tient en échec le PSG - Fc-Barcelone.com

L’Ajax tient en échec le PSG

Dans l’autre match de la poule hier soir, l’Ajax et le Paris-Saint-Germain se sont séparés sur un score nul 1-1. Retour sur les performances des prochains adversaires du Barça en Ligue des champions.

Paris dominateur

Dans une Amsterdam Arena bouillante, le PSG a été dominateur pendant une grande partie du match. Une domination concrétisée par le but d’Edinson Cavani en première mi-temps. Dépassés par la vitesse du jeu des milieux de terrains parisiens, les joueurs de l’Ajax se sont contentés de défendre pendant une bonne partie de la rencontre.

Manque de réalisme parisien

En deuxième mi-temps, les parisiens auraient pu et auraient dû tuer le match rapidement. Même très rapidement puisque dès le coup d’envoi de la seconde période, Lucas récupérait un ballon dans les pieds d’un défenseur hollandais et filait au but. Devant le gardien, le milieu de terrain brésilien croisait trop sa frappe.

Quelques minutes plus tard, Zlatan Ibrahimovic manquait lui aussi le cadre dans une situation similaire. Plusieurs fois sur coup-franc, l’attaquant suèdois a eu des occasions de doubler la mise, mais à chaque fois sans réussite.

La bourde de Sirigu

Jusque là auteur d’un match tranquille et serein, le gardien italien du PSG Salvatore Sirigu commettait une faute de main coupable sur un coup franc du spécialiste maison côté Ajax, Schöne. Les bataves égalisaient donc, alors même qu’ils ne s’étaient crées quasiment aucune occasion jusqu’alors.

Quelques minutes plus tard, Schöne passait à quelques centimètres d’inscrire un nouveau superbe coup-franc, mais cette fois-ci la main ferme de Sirigu l’en empêchait.

Le coup de pompe des parisiens

La fin de match était assez surprenante puisque les joueurs de Laurent Blanc ont montré une certaine fatigue, et les joueurs de l’Ajax, poussés par un public survolté, poussaient pour essayer de remporter la rencontre.

Des joueurs comme Blaise Matuidi, habituel marathonien de l’équipe parisienne, était épuisé en fin de match. Cela peut s’expliquer par le retour tardif de certains joueurs après la Coupe du monde.

Dans 15 jours, le Barça se déplacera au Parc des Princes. D’ici là, le PSG jouera trois matches de championnat, ce qui pourrait un peu plus atteindre leur forme physique.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires