La leçon de football du Barça au Real (0-2) !

Le FC Barcelone a donné une leçon de football au Real Madrid de Mourinho à l’occasion de la manche aller des demi-finales de la Ligue des Champions. Emmenés par un Lionel Messi décisif, les Blaugrana se sont imposés 0-2 sur la pelouse madrilène. La finale de Wembley est à 90 minutes.Le Barça de Guardiola est à deux doigts de la qualification pour la finale de la Ligue des Champions, qui se disputera à la fin du mois de mai à Wembley. Grâce à un doublé de Messi, les Barcelonais sont sur le point d’éliminer le Real Madrid, qui a encore offert un visage décevant lors de ce match aller, disputé au Santiago Bernabeu.Pourtant, au coup d’envoi, le Barça ne partait pas spécialement favori. Battus en finale de la Coupe du Roi, les Catalans étaient décimés par les blessures sur l’aile droite (Abidal, Adriano et Maxwell étaient forfaits), tandis qu’Iniesta était également absent au milieu.De la tension, mais peu de jeuMalgré le remaniement dans l’effectif opéré par Guardiola, le Barça entrait bien dans le match en essayant de toucher un maximum le ballon. David Villa, à la 10ème minute, était le premier à créer le danger d’une frappe qui fleuretait avec le poteau de Casillas.Le première demi-heure était loin d’être rythmée dans le jeu, mais restait très intense dans les esprits. Même si les hommes de Guardiola s’attelaient à offrir du bon jeu, ils étaient remis à leur place par la tactique défensive de Mourinho. Sans le ballon, les Merengues étaient à onze derrière.Pas évident de développer du beau football dans ces conditions. Barcelone essayait de jouer, mais le Real voulait un autre match. Les fautes se multipliaient et la fin de période était très chaude. Tant bien que mal, l’arbitre tentait de suivre. Mais le summum de l’agressivité, c’est à la pause qu’on la retrouvait. Sur le chemin des vestiaires, Pinto était pris à parti. C’est pourtant bien le gardien barcelonais qui se faisait exclure dans le tunnel. Valdés n’avait pas de remplaçant en seconde période…Un second acte toujours à l’accent Blaugrana. Le Barça voulait du foot, mais pas le Real, qui se faisait prendre à son propre piège à l’heure de jeu. Trop, c’est trop : Pepe commettait un attentat sur Daniel Alves et se prenait la rouge. Le défenseur portugais y est allé pied en avant sur le tibia du Brésilien, qui s’est envolé sur le choc. Carton rouge logique et mérité.Après cette action, pourtant indiscutable, Mourinho faisait le show dans sa zone technique. L’entraîneur portugais narguait l’arbitre assistant en l’applaudissant. Le technicien du Real, également exclu, allait suivre la fin de la rencontre depuis les tribunes.Enorme Messi !Une fin de match entièrement barcelonaise. Car à un quart d’heure du terme, le Barça plantait enfin le premier but de la partie. Grâce à un splendide travail d’Affelay, tout juste entré en jeu, sur le côté droit, Messi recevait une passe dans le petit rectangle et, d’un petit geste bien précis, faisait passer le cuir entre les jambes de Casillas : 0-1 !Madrid avait un genou à terre et le Barça en profitait pour doubler la mise à la 85ème. Et de quelle manière ! Parti loin du but, Lionel Messi effaçait trois joueurs et se présentait devant Casillas. Dans sa course, l’Argentin parvenait à redresser le ballon. But exceptionnel : 0-2 ! Le Barça avait tué le match et gérait la fin de rencontre. Le score n’évoluait plus et Adebayor aurait pu recevoir une rouge pour s’être jeté, les mains en avant, sur le visage de Busquets.Vers la finale de WembleyLe Barça s’impose donc au Bernabeu en étant fidèle à son style. Les Catalans ont joué au football malgré des conditions très difficiles. Barcelone est désormais aux portes de la finale. Le match retour se disputera mardi prochain au Camp Nou !

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires