La guerre du milieu - Fc-Barcelone.com

La guerre du milieu

La rédaction poursuit son bilan mercato. Au programme aujourd’hui, les milieux de terrains ! Marqué par le départ de Cesc Fabregas notamment, le milieu de terrain du Barça a été renouvelé, tout en conservant une concurrence importante.

Le départ de Fabregas, et l’imbroglio Xavi

L’été catalan a été marqué par le départ d’un enfant de la terre catalane, Cesc Fabregas. Après être revenu d’Arsenal, le milieu de terrain international espagnol a décidé de repartir en Angleterre et à Londres. Mais chez le voisin rival d’Arsenal, Chelsea.

Partant de ce postulat, le staff technique se devait de remplacer quantitativement et qualitativement Fabregas. Alors, Ivan Rakitic a signé au club. Longtemps en contact avec les dirigeants du Barça, le milieu croate a signé au milieu de l’été. Son début de saison démontre que les dirigeants ne se sont pas trompés sur le profil du joueur.

Et puis le deuxième feuilleton de l’été fut le cas de Xavi. Icône du club, joueur incontesté depuis 6 ans, le natif de Terrassa a longtemps envisagé un départ cet été. Avant d’être convaincu par Luis Enrique et Bartomeu qu’il pourrait encore rendre des services au club.

Il est donc reparti au travail, comme il l’a toujours fait et bien fait. Mais les intentions de Luis Enrique, après quelques matches, sont très claires: Xavi ne sera qu’un joueur parmi les autres dans la rotation de l’effectif. Son statut a changé, mais il accepte cette situation.

Busquets et Iniesta, les cadres parmi les cadres

Si Xavi semble au crépuscule de sa grande carrière, ses deux compères du milieu de terrain, Sergio Busquets et Andrès Iniesta sont considérés par le nouveau staff technique comme des leaders. Busquets réalise un début de saison fidèle à lui-même, régulier, et même buteur puisqu’il a réussi à marquer en sélection.

Iniesta, un temps perturbé par une blessure, est désormais à 100%, et va petit à petit endosser son rôle de leader du milieu. En effet, s’il a été beaucoup utilisé en attaque ces dernière saisons, le recrutement de Suarez et la montée de jeunes comme Munir et Sandro semblent être des messages subliminaux de Luis Enrique envers son numéro 8. C’est au milieu qu’Iniesta doit jouer, c’est au coeur du jeu qu’il doit rayonner dans l’esprit de l’ancien entraîneur de l’AS Roma.

L’obsession des jeunes

Cet été, le Barça a décidé de laisser en prêt Gerard Deulofeu au FC Seville. Promis à un avenir brillant, Luis Enrique a préféré laisser son joueur accumuler une trentaine de matches dans la saison, plutôt que de jouer les jokers de luxe au Barça.

Luis Enrique a, depuis le début de saison, accordé une grande confiance à Rafinha Alcantara, qu’il a emmené dans ses valises en provenance de Vigo. Une confiance bien rendue par la qualité des performances du benjamin de Thiago.

Hier contre l’APOEL, Samper a été titularisé pour la première fois par Luis Enrique. Au même titre que Sergi Roberto, titularisé hier, et auteur d’une performance correcte. Cela montre bien l’envie de Luis Enrique de donner leur chance aux jeunes pouces de l’effectif, et de ne pas hésiter à faire tourner largement son effectif régulièrement.

Enfin, Alex Song, pas vraiment dans les plans du nouveau staff technique, a été prêté à West Ham dans les dernières heures du mercato.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires