L’Argentine s’en sort difficilement face au Mexique

L’Argentine s’est qualifiée samedi soir pour les quarts de finale de la Coupe du Monde. Le Mexique avait pourtant ouvert le score par l’intermédiaire du joueur du Barça, Rafael Marquez. Mais après l’égalisation de Crespo et une prolongation interminable, les hommes de La Volpe se sont inclinés à cause d’un but exceptionnel de Maxi Rodriguez à la 98ème minute (1-2). Le Mexique a surpris tout le monde en début de match. Opportuniste sur un coup franc venu de la droite, Rafael Marquez trompa Abbondanzieri au second poteau. Le capitaine de la sélection mexicaine donna ainsi l’avantage aux siens six minutes seulement après le coup d’envoi (1-0). Mais la joie ne fut que de courte durée. Sur un corner botté par Roman Riquelme, Hernan Crespo leva son pied pour reprendre le ballon et obligea du même coup le malheureux attaquant mexicain Borgetti à placer sa tête. Au final, le ballon fila droit au fond de la cage de Sanchez (1-1). Les Mexicains n’ont pas démérité pendant les 45 premières minutes. Avec 53% de possession du ballon, les hommes de La Volpe ont mené la vie dur aux Argentins. En fin de mi-temps, ils auraient même pu profiter d’une perte de balle d’Heinze mais Fonseca, qui filait vers le but, fut fauché par le défenseur mancunien. L’arbitre sortit le jaune et les deux formations rentrèrent aux vestiaires avec un marquoir au point mort. Jusqu’au bout du suspense Après un remake complet de la première période, mais sans but, le Mexique et l’Argentine allaient en découdre pendant les prolongations. Et c’est sur un exploit individuel de Maxi Rodriguez que l’Argentine prit les devant. Un centre de Sorin trouva la poitrine de Rodriguez qui enchaîna avec une frappe somptueuse en plein lucarne. Le but de la Coupe du Monde, très certainement. Malgré une volonté sans faille, les coéquipiers de Rafael Marquez quittent la compétition tandis que ceux de Lionel Messi retrouveront l’Allemagne en quarts de finale. Bon vent à Leo qui fêtait aujourd’hui ses 19 ans.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires