L’architecte du Camp Nou est mort

  Francesc Mitjans i Miró est mort lundi dernier à l’âge de 97 ans, un an avant le cinquantenaire de l’inauguration du stade Blaugrana. Francesc Mitjans i Miró, l’architecte qui a dessiné le Camp Nou, s’est éteint ce lundi, à l’âge de 97 ans. Son œuvre, une des références internationales dans le monde du football, lui octroie une place de choix au coeur de l’histoire du FC Barcelone. Le père du Camp Nou laisse derrière lui une vaste vie professionnelle. Mitjans, qui est né à Barcelone au cours de l’été 1909, est le concepteur du stade qui a remplacé l’ancien, celui de Les Corts, et un personnage incontournable pour comprendre la conception d’un des stades les plus symboliques du football mondial. Sa disparition est donc survenue un an avant la célébration des cinquante ans de l’inauguration du Camp Nou (1957). Outre le stade du Barça, Francesc Mitjans fut aussi le concepteur du Real Club Náutico de Barcelone, un exemple d’édifice rationaliste construit en 1958, ou encore la Banco Atlántico, qui aujourd’hui accueille le siège de la Banque de Sabadell. Au début de l’année 1954, le projet de la construction d’un nouveau stade fut confié aux architectes Francesc Mitjans Miró, cousin de Francesc Miró-Sans Casacuberta (président du club de 1953 à 1961), et Josep Soteras Mauri, avec la collaboration de Lorenzo García Barbón. Un peu plus d’un an après, le 11 juillet 1955, le club adjuge le marché de construction à l’entreprise INGAR SA, qui présenta un devis de plus de 66 millions de pesetas pour une durée des travaux estimée à 18 mois. Le coût total de l’ouvrage dépassa allégrement le chiffre précité, pour au final atteindre plus de 288 millions de pesetas (ce qui représente environ 1,7 million d’euros), un montant qui fut subventionné en partie avec les émissions successives d’obligations d’hypothèques (100 millions de pesetas) et des bons du Trésor (pour 60 millions de pesetas). Ce moyen permit de financer la construction du stade, mais coûta un endettement certain du club pendant quelques années. Le 8 août 2005, Francesc Mitjans accorda une entrevue au journal Mundo Deportivo. L’architecte du Camp Nou s’était montré contrarié à l’évocation du projet d’agrandissement parce que cela « signifierait d’éloigner le spectateur du terrain et lui ferait perdre en visibilité ». et bien qu’il fut le créateur du stade, Mitjans reconnu que jamais il n’alla voir jouer Kubala « parce que je n’allais pas souvent voir du sport ». traduit par Martial Codina Deslin (Mundo Deportivo)  

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires