L’Allemagne, sans pitié (3-1)

Le Portugal s’est largement fait corriger lors de la ‘petite finale’ du Mondial 2006. Battus 3-1 à Munich, l’équipe de Scolari termine quatrième de la compétition tandis que les Allemands terminent sur le podium. Deco a par ailleurs effectué un très bon match. Omniprésent au milieu du terrain, Deco a réalisé une première période parfaite. Relayant impeccablement les ballons de la défense vers l’attaque, le joueur du Barça a une nouvelle fois montré toute l’étendue de son talent de meneur de jeu. Après une demi-heure, il aurait même pu ouvrir la marque mais sa bonne frappe enveloppée ne trouva pas le cadre. C’était une des meilleures occasions portugaises avec un duel Pauleta – Kahn en début de match qui tourna en faveur du portier allemand et un corner botté par Deco qui aurait pu trouver la tête de Simao ou Costinha à la 36ème. Du côté allemand, on a également tenté pas mal de choses, mais sans réussite. Kehl (5ème) et Klose (8ème) ont eu leur chance en début de match, toutefois c’est essentiellement la bonne frappe sur coup franc de Podolski et l’arrêt de Ricardo que l’ont retiendra de cette première mi-temps (26ème). Festival de buts En seconde période, le bon match de Deco s’est confirmé mais le Portugal n’a lui rien pu faire face au rouleau compresseur allemand. Schweinsteiger, par trois fois, a été l’initiateur des buts de la Mannschaft (1-0). A la 56ème minute, il envoya un boulet de canon dans les filets de Ricardo et donna ainsi de l’air au public local, venu en nombre pour soutenir une dernière fois leur équipe. Quelques minutes plus tard, le malheureux Petit se trouva sur la trajectoire d’un coup franc botté par le grand Schweinsteiger et commit l’irréparable (2-0, csc). Enfin, à dix minutes du terme, le héros de la soirée envoya une dernière fois le ballon au fond des filets d’une frappe surpuissante (3-0). Largement distancé ce soir, le Portugal accusa le coup mais parvint néanmoins à réduire légèrement le score. Décalé à droite par Deco, Luis Figo, qui fêtait là sa dernière sélection, déposa sur le cuir sur le tête de Nunos Gomes. 3-1, score final. La France ce dimanche ! Le Portugal s’est largement fait corriger lors de la ‘petite finale’ du Mondial 2006. Battus 3-1 à Munich, l’équipe de Scolari termine quatrième de la compétition tandis que les Allemands terminent sur le podium. Deco a par ailleurs effectué un très bon match.Omniprésent au milieu du terrain, Deco a réalisé une première période parfaite. Relayant impeccablement les ballons de la défense vers l’attaque, le joueur du Barça a une nouvelle fois montré toute l’étendue de son talent de meneur de jeu. Après une demi-heure, il aurait même pu ouvrir la marque mais sa bonne frappe enveloppée ne trouva pas le cadre. C’était une des meilleures occasions portugaises avec un duel Pauleta – Kahn en début de match qui tourna en faveur du portier allemand et un corner botté par Deco qui aurait pu trouver la tête de Simao ou Costinha à la 36ème.Du côté allemand, on a également tenté pas mal de choses, mais sans réussite. Kehl (5ème) et Klose (8ème) ont eu leur chance en début de match, toutefois c’est essentiellement la bonne frappe sur coup franc de Podolski et l’arrêt de Ricardo que l’ont retiendra de cette première mi-temps (26ème).Festival de butsEn seconde période, le bon match de Deco s’est confirmé mais le Portugal n’a lui rien pu faire face au rouleau compresseur allemand. Schweinsteiger, par trois fois, a été l’initiateur des buts de la Mannschaft (1-0). A la 56ème minute, il envoya un boulet de canon dans les filets de Ricardo et donna ainsi de l’air au public local, venu en nombre pour soutenir une dernière fois leur équipe. Quelques minutes plus tard, le malheureux Petit se trouva sur la trajectoire d’un coup franc botté par le grand Schweinsteiger et commit l’irréparable (2-0, csc). Enfin, à dix minutes du terme, le héros de la soirée envoya une dernière fois le ballon au fond des filets d’une frappe surpuissante (3-0).Largement distancé ce soir, le Portugal accusa le coup mais parvint néanmoins à réduire légèrement le score. Décalé à droite par Deco, Luis Figo, qui fêtait là sa dernière sélection, déposa sur le cuir sur le tête de Nunos Gomes. 3-1, score final.La France ce dimanche !Dimanche soir, ce sera au tour de la France de confirmer son bon parcours en Coupe du Monde. Face à l’Italie, l’équipe à Zizou tentera de soulever une nouvelle fois le prestigieux trophée après la victoire de 98 (Berlin, 20h00).

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires