L’adieu à Monsieur Zinedine Zidane

Ce raté marque les esprits car quelques instants plus tard, un corner de Riquelme rebondit sur le dos de Mejia et finit sa course au fond des filets. Égalisation pas vraiment méritée des joueurs de Manuel Pellegrini. Forlan inscrit le deuxième but d’une magnifique frappe croisée depuis le coin de la surface. Il tire une dernière fois sur le poteau avant la mi-temps. La fête est troublée…!Dès le début de la deuxième période, le Real se lance à l’assaut de la cage de Barbosa. Baptista donnait de l’oxigène à tous, Beckham multipliait les centres millimétrés et Robinho laissait libre cours à son imagination pour affoler les défenseurs adverses. C’est d’ailleurs un centre de l’Anglais qui permet à Zidane d’inscrire, de la tête, le dernier but d’une incroyable carrière. Mais le Français peut dormir tranquille: ses successeurs – Ronaldinho, Messi, Robinho et Riquelme- sont déjà bien présents. Lorsque le prodige brésilien et le cerveau argentin de Villareal décident de se réveiller, le match change de physionomie. Robinho trouve le poteau et  Riquelme envoie un joli coup franc sur la transversale de Casillas. Les « amarillos » se réveillent et provoquent un penalty à cinq minutes du coup de sifflet final. Sergio Ramos se protège du bras d’une frappe surpuissante. Penalty et expulsion. Arbitrage sévère. Comme Riquelme cauchemarde encore du penalty manqué face à Arsenal, c’est Forlan qui se charge de donner l’avantage à son équipe. Mais sa joie est de courte de durée car Baptista, encore lui, égalise à la dernière seconde sur le énième centre de Becks. Score final: 3-3. »Arbitre, ne siffle pas la fin du match, parce qu’après on ne le verra plus », pouvait-on lire dans les gradins. Ces 90 minutes resteront inoubliables. Le football a perdu de sa magie car le meilleur joueur du monde s’en va. Il ne reste plus qu’une chose à dire: merci, monsieur Zidane.Fiche techniqueReal Madrid: Casillas, Salgado (Cicinho 60′), Sergio Ramos, Mejía, R. Carlos, P. García (Guti 60′), Baptista, Beckham, Zidane (Raùl Bravo 90′), Robinho, Raúl.Villarreal: Barbosa, Javi Venta, Quique Álvarez, Peña, Arruabarrena, Senna, Tacchinardi, Riquelme, Jose Mari (Guayre 71′), Forlán (Josico 87′), G. Franco (Sorin 46′).Buts: Baptista (23′), Mejia (csc, 39′), Forlan (39′), Zidane (66′), Forlan (85′), (88′).

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires