Kameni et l’Espanyol repartent avec un point du Camp Nou !

Le Barça et l ‘ Espanyol ont fait match nul 0-0 lors d’ une rencontre que l’Espanyol a joué avec une défense assez ordonnée et un grand Kameni pour rendre le Barça impuissant. L’équipe présentée par Frank Rijkaard a surpris. Les blessures de Belletti – même si il était sur le banc -et de Giuly ont provoqué la petite révolution tactique effectuée par l’ entraîneur. Oleguer est passé latéral droit, Gio latéral gauche et Puyol et Márquez ont joué en défense centrale. Au milieu de terrain, il a maintenu Xavi et Deco dans leur position habituelle, mais il a placé Gerard en milieu défensif. En attaque, Etoo et Ronaldinho ont été maintenus, mais pour la première fois, Maxi López était titulaire. La première mi-temps a été pleine de volonté, mais aussi d’impuissance de la part du Barça contre un club de l’Espanyol inoffensif en attaque mais très bien organisé en défense. On n’a perçu un peu de nervosité dans la défense des joueurs de Lotina seulement dans les premières minutes. L’erreur presque fatale de Lopo qui a permis a Etoo d’ obtenir la première occasion des 45 premières minutes a grandement contribué à cette panique ambiante dans la défense de l’Espanyol. Le tir de l’attaquant camerounais, a cependant été déviée du pieds par Kameni, c’était à la première minute de jeu. Dès cet instant, le Barça a eu beaucoup de difficultés à atteindre la surface de Kameni, et l’ Espanyol a eu beaucoup de difficultés à atteindre le camp du Barça. Aucune occasion franche. Seuls quelques tirs de la part des joueurs locaux mais qui étaient soit en dehors du cadre (Eto’o, 18′ et Xavi, 21′) ou alors le portier camerounais les arrêtait sans problème (Ronaldinho, 7′). Le résultat est qu’au repos, le score était toujours de 0- 0. Durant la mi-temps, Rijkaard a rectifié le tir, et a mis en place l’équipe qui semblait la plus logique à priori. Belleti et Iniesta ont ainsi remplacé Gerard et Maxi López. Les changements se sont avérés efficaces, mais 45 minutes avaient déjà été perdues. Le Barça a été nettement supérieur à l’ Espanyol. Il a attaqué, attaqué et attaqué. Mais on le sait déjà, si on ne marque pas, on ne peut pas gagner. C’est aussi vrai que Kameni a été génial, mais les attaquants du Barça n’étaient pas dans leur meilleur jour, et particulièrement Eto’o qui a été le meilleur joueur… de l’Espanyol. On aurait dit que le camerounais avait du mal à marquer un but à son « frère » Kameni. Car l’ attaquant du Barça a été plus lent, plus maladroit et moins efficace que jamais. Le Barça a eu des occasions nettes. Iniesta (3′) a obligé Kameni à dévier le ballon en corner. Eto’o (11′) n’ a pas repris de façon surprenante un centre millimétré de Gio. Eto’o (24′) de la tête a obligé Kameni à dévier en corner. Et Belletti (33′) a remisé trop en hauteur une bonne occasion. Face à tout cela, l’Espanyol a tout fait pour se défendre. Dès la vingtième minute de la deuxième mi-temps ils ont joués à 10 suite à l’ expulsion de Jarque et pour cette raison les hommes de Lotina ont dû limiter leurs actions offensives. Les dernières minutes ont été pleines d’ émotion, mais sans plus…

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires