Javier Saviola ne ferme aucune porte

  Il y a quelques jours, à la veille de l’ouverture du mercato hivernal, l’agent du joueur argentin révélait que « l’aventure blaugrana touchait à sa fin et qu’il était temps de passer à autre chose ». Du fait que son contrat se termine officiellement le 30 juin prochain, il est donc désormais libre de négocier avec toute équipe désirant s’attacher ses services sans avoir à débourser quoique ce soit en indemnités de transfert. Mais il semble que l’intéressé ne soit pas de l’avis de celui qui représente ses intérêts. Javier Saviola a déclaré ce jeudi que sa situation au sein du Barça a changé avec le passage à 2007 ainsi que la possibilité donc de négocier son avenir avec d’autres clubs. Même s’il ne fait pas une croix sur la prolongation de son contrat avec le club catalan, il prévient qu’il ne va pas faire de cadeau à qui que ce soit. « Si je sais qu’ici les choses ne se passent pas comme je le souhaite, je regarderai de plus près les autres opportunités » manifeste ouvertement l’argentin, dont le contrat arrive à terme le 30 juin prochain. Cependant, il précise qu’il n’a reçu aucune offre du FC Barcelone, « et ni d’autres clubs », se contentant dans le cas du FC Séville selon les dires de l’été passé à un supposé préaccord entre le joueur et le club sévillan pour lequel il avait été prêté. Le « Conejo », qui avait fait part de son désir de rester au sein du Barça pour cette saison alors qu’il n’entrait pas initialement dans les projets des entraîneurs, considère que la responsabilité de son avenir est aussi entre les mains des dirigeants du club. « Nous sommes à un moment où la décision incombe aux deux parties. Jusqu’à présent, j’étais celui qui choisissait de rester, mais maintenant il faut voir entre les deux intéressés », souligne-t-il. En tout cas, Saviola ne s’est pas encore donner de destination et explique qu’il étudiera la situation à mesure que la saison avance et constatera s’il dispose d’un temps de jeu ou non, quand bien même il est certain que, dès le 30 juin, il aura le dernier mot. Pourtant, il espère être « utile à l’équipe » et, une fois « complètement » remis de la blessure dont il souffre depuis quelque temps, avoir des opportunités au cours d’un mois de janvier « très chargé ». Javier Saviola, après avoir pris part à l’entraînement ouvert au public, et suivi par plus de 12000 supporters, a été interrogé sur l’avenir de quatre de ses compatriotes : Rodrigo Palacio, Óscar Ustari, Gonzalo Higuaín et Fernando Gago. Des deux premiers cités, ceux là même qui ont suscité un intérêt certain de la part du Barça au point d’engager des discussions avec leurs clubs respectifs dans l’éventualité d’un transfert, il a expliqué qu’ils sont jeunes et qu’ils pourraient rejoindre n’importe quelle équipe de renom, si ce n’est pas le Barça, et ce dans un avenir proche. Quant aux deux joueurs de Madrid, il considère leur situation identique à la sienne lorsqu’il arriva au sein de l’effectif barcelonais. « Ils sont passés d’un club important à un autre encore plus imposant et le principal est de pouvoir s’adapter rapidement, car il y a le déracinement, éloigné de tous ses repères et pour ne rien arranger c’est un football complètement différent qui se pratique ici. C’est un cap à passer le plus vite possible afin de commencer à démontrer ce qu’ils savent faire », conclut-il.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires