Impardonnable match nul du Barça au Camp Nou

Impardonnable. Le Barça a concédé, lors des derniers instants de la partie, le match nul sur sa pelouse face à l’Espanyol Barcelone (2-2). Le Real Madrid, qui a arraché le nul 2-2 sur la pelouse de Saragosse, reste premier du championnat. Les Catalans sont sans doute passés à côté du titre. Le Barça commençait difficilement la première période avec un milieu de terrain frileux et une défense évasive, ce qui offrait à l’Espanyol plusieurs opportunités dans le premier quart d’heure. Par chance, trois actions des plus dangereuses étaient annulés pour hors-jeu, mais l’alerte était donnée. Les Blaugranas ne trouvaient pas vraiment leurs marques en début de partie et l’Espanyol, peut-être à cause des fameuses primes, semblait très motivé. Heureusement, peu à peu, la tendance s’inversait et le Barça obtenait plusieurs corners d’affilés, mais sans résultat. Tamudo ouvre le score La rencontre se lança véritablement lorsque Tamudo, à la demi-heure de jeu, ouvrait la marque pour l’Espanyol. Sur une très bonne passe de De La Peña, ex joueur du Barça, l’attaquant espagnol plantait une frappe imparable pour Victor Valdés dans la surface. A 0-1, le public aurait pu gronder. Mais c’était sans compter sur le résultat du Real Madrid sur la pelouse de Saragosse. Quelques instants à peine après l’ouverture du score au Camp Nou, Diego Milito transformait un penalty à La Romareda et offrait le premier but à Saragosse. Le résultat ne mit pas longtemps à faire le tour du Camp Nou et les socios azulgranas encourageaient leur équipe, obligée de revenir au score. Messi comme Maradona Le Camp Nou finit par exulter à quelques minutes de la pause, lorsque Lionel Messi, sur un centre de Zambrotta depuis la droite, poussait, de la main, le ballon au fond des filets. Pas la peine de chercher loin, on l’avait déjà dit après le but de Leo face à Getafe, l’ailier gauche du Barça est bien le digne successeur de Maradona, célèbre pour son but en demi-finale de la Coupe du Monde 86 face à l’Angleterre. La mano de Dios, cette fois-ci version Blaugrana. 1-1 à la pause, le Barça était alors virtuel leader du championnat. Le Barça prend les commandes La seconde période commençait de manière idéale pour le Barça puisque, après seulement dix minutes de jeu, Lionel Messi, servi dans la surface, doublait la mise grâce à une frappe du pied droit. 2-1 au Camp Nou et, dans le même temps, Van Nistelrooy permettait au Real Madrid de revenir à un partout. Le match se déroulait à la perfection pour le Barça qui dominait les débats. De son côté, l’Espanyol commençait à souffrir physiquement et ne semblait pas réagir offensivement. Dans les tribunes, la fête battait son plein, surtout que Saragosse marquait un second but face au Real Madrid. Il ne manquait plus que le break pour le Barça mais, avec un Gudjohnsen trop approximatif et un Samuel Eto’o plutôt maladroit, le Barça ne trouvait pas le cadre de Kameni. Maudite 89ème minute… 22h50, tout le kop Blaugrana était prêt à célébrer la victoire et le retour à la première place du classement… Mais, au même instant, soit à soixante secondes du terme, Tamudo et Van Nistelrooy inscrivaient un but décisif pour chacune des deux équipes. Incroyable retournement de situation qui reléguait le Barça à la deuxième place. Quelques centaines de kilomètres entre les deux stades, mais un score identique : 2-2… Le pire des scenarii Le Barça avait le match en main et ne pouvait, en aucun cas, encaisser un but à la 89ème minute ! Presque impardonnable, cette erreur risque de coûter tout simplement le championnat aux Catalans qui doivent maintenant attendre un miracle de Majorque, une équipe qui n’a plus rien à jouer en Liga et qui sera, dimanche prochain, en déplacement au Santiago Bernabeu. Le Barça rencontrera de son côté le Nastic Tarragone. Fiche technique FC Barcelone: Valdés; Zambrotta, Puyol, Thuram, Gio (Oleguer 45′); Xavi, Iniesta, Deco; Gudjohnsen (Motta 77′), Messi et Eto’o Espanyol Barcelone: Kameni, Lacruz, Torrejon, Jarque, Chica; Moises, De la Peña, Coro, Luis García, Riera (Rufete 41′) et Tamudo Arbitre: Julián Rodriguez Santiago Goals: Tamudo (29′ et 89′), Messi (42′ et 56′) Notes des joueurs (/10): Valdés, 6; Zambrotta, 7; Puyol, 6; Thuram, 6; Gio, 6; Oleguer 6; Xavi, 6; Iniesta, 6; Deco, 6; Gudjohnsen, 5 ; Motta 6; Messi, 8; Eto’o, 5 Impardonnable. Le Barça a concédé, lors des derniers instants de la partie, le match nul sur sa pelouse face à l’Espanyol Barcelone (2-2). Le Real Madrid, qui a arraché le nul 2-2 sur la pelouse de Saragosse, reste premier du championnat. Les Catalans sont sans doute passés à côté du titre.Le Barça commençait difficilement la première période avec un milieu de terrain frileux et une défense évasive, ce qui offrait à l’Espanyol plusieurs opportunités dans le premier quart d’heure. Par chance, trois actions des plus dangereuses étaient annulés pour hors-jeu, mais l’alerte était donnée.Les Blaugranas ne trouvaient pas vraiment leurs marques en début de partie et l’Espanyol, peut-être à cause des fameuses primes, semblait très motivé. Heureusement, peu à peu, la tendance s’inversait et le Barça obtenait plusieurs corners d’affilés, mais sans résultat.Tamudo ouvre le scoreLa rencontre se lança véritablement lorsque Tamudo, à la demi-heure de jeu, ouvrait la marque pour l’Espanyol. Sur une très bonne passe de De La Peña, ex joueur du Barça, l’attaquant espagnol plantait une frappe imparable pour Victor Valdés dans la surface.A 0-1, le public aurait pu gronder. Mais c’était sans compter sur le résultat du Real Madrid sur la pelouse de Saragosse. Quelques instants à peine après l’ouverture du score au Camp Nou, Diego Milito transformait un penalty à La Romareda et offrait le premier but à Saragosse.Le résultat ne mit pas longtemps à faire le tour du Camp Nou et les socios azulgranas encourageaient leur équipe, obligée de revenir au score.Messi comme MaradonaLe Camp Nou finit par exulter à quelques minutes de la pause, lorsque Lionel Messi, sur un centre de Zambrotta depuis la droite, poussait, de la main, le ballon au fond des filets. Pas la peine de chercher loin, on l’avait déjà dit après le but de Leo face à Getafe, l’ailier gauche du Barça est bien le digne successeur de Maradona, célèbre pour son but en demi-finale de la Coupe du Monde 86 face à l’Angleterre. La mano de Dios, cette fois-ci version Blaugrana. 1-1 à la pause, le Barça était alors virtuel leader du championnat.Le Barça prend les commandesLa seconde période commençait de manière idéale pour le Barça puisque, après seulement dix minutes de jeu, Lionel Messi, servi dans la surface, doublait la mise grâce à une frappe du pied droit. 2-1 au Camp Nou et, dans le même temps, Van Nistelrooy permettait au Real Madrid de revenir à un partout.Le match se déroulait à la perfection pour le Barça qui dominait les débats. De son côté, l’Espanyol commençait à souffrir physiquement et ne semblait pas réagir offensivement. Dans les tribunes, la fête battait son plein, surtout que Saragosse marquait un second but face au Real Madrid. Il ne manquait plus que le break pour le Barça mais, avec un Gudjohnsen trop approximatif et un Samuel Eto’o plutôt maladroit, le Barça ne trouvait pas le cadre de Kameni.Maudite 89ème minute…22h50, tout le kop Blaugrana était prêt à célébrer la victoire et le retour à la première place du classement… Mais, au même instant, soit à soixante secondes du terme, Tamudo et Van Nistelrooy inscrivaient un but décisif pour chacune des deux équipes. Incroyable retournement de situation qui reléguait le Barça à la deuxième place. Quelques centaines de kilomètres entre les deux stades, mais un score identique : 2-2…Le pire des scenariiLe Barça avait le match en main et ne pouvait, en aucun cas, encaisser un but à la 89ème minute ! Presque impardonnable, cette erreur risque de coûter tout simplement le championnat aux Catalans qui doivent maintenant attendre un miracle de Majorque, une équipe qui n’a plus rien à jouer en Liga et qui sera, dimanche prochain, en déplacement au Santiago Bernabeu. Le Barça rencontrera de son côté le Nastic Tarragone.Fiche techniqueFC Barcelone: Valdés; Zambrotta, Puyol, Thuram, Gio (Oleguer 45′); Xavi, Iniesta, Deco; Gudjohnsen (Motta 77′), Messi et Eto’oEspanyol Barcelone: Kameni, Lacruz, Torrejon, Jarque, Chica; Moises, De la Peña, Coro, Luis García, Riera (Rufete 41′) et TamudoArbitre: Julián Rodriguez SantiagoGoals: Tamudo (29′ et 89′), Messi (42′ et 56′)Notes des joueurs (/10): Valdés, 6; Zambrotta, 7; Puyol, 6; Thuram, 6; Gio, 6; Oleguer 6; Xavi, 6; Iniesta, 6; Deco, 6; Gudjohnsen, 5 ; Motta 6; Messi, 8; Eto’o, 5Vidéos des buts:Messi (1-1)  | Messi (2-1)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires