Henry, plus proche de l’enfer que du paradis ?

Thierry Henry traverse actuellement sa situation la plus difficile au FC Barcelone. A trois mois de la Coupe du Monde, le Français n’est que l’ombre de l’attaquant décisif de la saison passée. Entre enfer et paradis, sortira-t-il de ce purgatoire avant le début de la Coupe du Monde ?A son arrivée en Espagne, on se souvient du Henry mal adapté au jeu barcelonais. Critiqué pendant plusieurs mois, le numéro 14 Blaugrana avait finalement gagné la confiance de Pep Guardiola et, patiemment, s’était construit une place de titulaire indiscutable aux côtés de Messi et Eto’o. Avec 19 buts en Liga et 6 en Ligue des Champions, l’ex-Gunner s’était rendu indispensable la saison dernière, à tel point que Pep Guardiola l’avait titularisé lors de la finale de la Ligue des Champions contre Manchester United, alors qu’il sortait de blessure.Mais depuis qu’il a touché la Coupe aux grandes oreilles, son dernier grand objectif, le protégé d’Arsène Wenger ne convainc plus, ni sous le maillot de l’Equipe de France ni sous celui du Barça. Sifflé à sa sortie mercredi par le public du Stade de France, le capitaine des Bleus reste un soutien d’une grande importance dans le vestiaire français. Mais en Catalogne, les progressions de Bojan et, surtout, de Pedro, risquent de barrer la route du Français jusqu’à la Coupe du Monde.Naturellement, Henry reste défendu par ses coéquipiers et ses dirigeants. « C’est un professionnel, un exemple dans le vestiaire. Son comportement est exemplaire, il n’y a jamais de problème avec lui », affirmait Xavi hier en conférence de presse. « Henry retrouvera le rythme de l’année dernière », ajoutait Laporta, tandis que Raymond Domenech n’affichait pas non plus d’inquiétude après le match contre l’Espagne : « Rien ne m’inquiète pour le moment. Tout le monde a connu Titi mieux sur un terrain, mais le fait de moins jouer à Barcelone (…) lui pose un problème. Mais l’objectif de la préparation est de mettre tout le monde à niveau ».97 jours. C’est le temps qu’il reste à Thierry Henry avant la première rencontre de la France, contre l’Uruguay au Cap. Le Français bénéficiera-t-il du temps nécessaire pour retrouver son jeu et, surtout, de la confiance ? Ou bien est-il déjà trop tard… ?     

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires