‘Goleada’ du Barça face à Majorque : 1-4 !

  Le FC Barcelone s’imposé avec force sur la pelouse de Majorque. 1-4, Gudjohnsen, Iniesta et Ezquerro ont fait trembler les filets de l’Ono Estadi ! Le Barça était dimanche sous pression à l’occasion de la onzième journée de la Liga espagnole. Avec les victoires du FC Séville et du Real Madrid, les Catalans devaient obtenir un bon résultat pour maintenir leur avance au classement. C’est ce soir chose faite : le Barça reste leader du championnat ! Un trio Giuly – Guddy – Ronnie Les problèmes se sont encore aggravés pour Frank Rijkaard. Le week-end dernier, le coach néerlandais a perdu deux de ses atouts offensifs, Lionel Messi et Javier Saviola. C’est donc un trident inédit qui monta sur la pelouse : Ronaldinho, Eidur Gudjohnsen et Ludovic Giuly. Injustement exclu face à Saragosse, Thiago Motta s’est vu retiré son match de suspension et a lui aussi pu participer à la rencontre. Edmilson, Xavi et Zambrotta ont quant à eux commencé sur le banc. Les deux équipes se neutralisent C’est tout d’orange vêtu que le Barça commença la rencontre et la première occasion ne tarda pas. Bien lancé par Gudjohnsen à la 2ème minute, Deco entra dans la surface mais le gardien Prats parvint à lui chiper le ballon dans les pieds. Mais ce fut une des rares possibilités de cette première période. Après une demi-heure de jeu, on ne comptait aucune véritable occasion de but, pas même la moindre frappe de la part des deux équipes. Pas très intense, le match était souvent marqué par des pertes de balles et un manque flagrant de créativité. Néanmoins, la partie s’anima dans le dernier quart d’heure. Sur un corner botté par Deco à la 35ème minute, Thiago Motta reprit le ballon de la tête et, à bout portant, fusilla Prats qui, sur sa ligne, se dégagea de justesse. Quelques secondes plus tard, ce fut au tour de Majorque de s’illustrer. En dehors de la surface, Basinas décocha une frappe dont la trajectoire faillit surprendre Victor Valdés. Le portier catalan dévia en corner et, sur cette phase arrêtée, Arango en profita pour placer une tête qui manqua de peu le cadre. Gudjohnsen, homme du match A cinq minutes du terme de la première période, ce fut la délivrance. Une rapide combinaison à une touche de balle entre Ronaldinho, Deco et Gudjohnsen permit à l’Islandais de se retrouver face à Prats, de le dribbler et de marquer le premier but de la rencontre. 0-1, le plus dur était fait pour les Catalans. Barcelone réussi même à se mettre à l’abris 15 minutes après la reprise, une nouvelle fois grâce à ‘Guddy’. En plein dans l’axe, une passe magistrale d’Andres Iniesta arriva dans les pieds de Gudjohnsen qui ajusta Prats pour la deuxième fois de la soirée. Petite frayeur Alors que Carles Puyol, remplacé par Gianluca Zambrotta, était sorti à la suite de légers problèmes au niveau de l’épaule, Majorque tenta le tout pour le tout et parvint à arracher un but à la 69ème minute. Víctor, qui s’est joué de Rafael Marquez dans la surface, se présenta devant Valdés et le battit d’une frappe entre les jambes. 1-2 et Santiago Ezquerro entra pour Gudjohnsen, l’homme du match. Une fin de match facile Le Barça avait la rencontre en main mais était encore sous la menace d’un retour de son adversaire. La tâche allait s’avérer plus facile lors des dix dernières minutes puisque Valera, à la suite d’un tacle maladroit sur Deco, se vit logiquement adresser son second carton jaune du match. A onze contre dix, Barcelone n’allait faire aucun cadeau. C’est d’abord Iniesta qui en profita. Servi par Ronaldinho, le jeune catalan dribbla le malheureux Prats et envoya le ballon au fond de la cage. Dans les arrêts de jeu, Santi Ezquerro eut lui aussi son moment de gloire. Décalé par une louche de Ronaldinho, l’attaquant basque reprit le cuir et battit le gardien d’une frappe croisée. 1-4, démonstration de force avant le match capital de mercredi à Sofia. Semaine importante Cette semaine risque d’être, déjà, très importante pour le Barça. Le déplacement au Levski Sofia mercredi soir en Ligue des Champions est la première des deux montagnes qui faudra gravir pour se hisser en huitièmes de finale. La victoire est impérative avant de recevoir, le 5 décembre prochain, le Werder Brême au Camp Nou. En Liga, Barcelone jouera samedi prochain à domicile face à Villareal (20h00). Fiche technique Real Majorque:Prats; Varela, Nunes, Ballesteros, F. Navarro; Pereyra, Basinas (Jordi, 60′), Jankovic, Ibagaza (Tristán, 80′), Arango et Maxi López (Víctor, 60′) FC Barcelone: Valdés; Oleguer, Puyol (Zambrotta, 62′), Márquez, Gio; Iniesta, Motta, Deco; Giuly (Xavi, 82′), Gudjohnsen (Ezquerro, 71′) et Ronaldinho Arbitre: Rafael Ramírez Domínguez Goals: 0-1, Gudjohnsen (41′) ; 0-2, Gudjohnsen (57′) ; 1-2, Víctor (69′) ; 1-3, Iniesta (86′) ; 1-4, Ezquerro (90′) Notes des joueurs (/10) : Valdés, 7; Oleguer, 6; Puyol, 6; Zambrotta, 6; Márquez, 6; Van Bronckhorst, 6; Iniesta, 8; Motta, 6; Deco, 6; Giuly, 6; Gudjohnsen, 8; Ezquerro, 6; et Ronaldinho, 8. Vidéos des buts : Gudjohnsen (0-1)  | Gudjohnsen (0-2)  | Victor (1-2)  | Iniesta (1-3)  | Ezquerro (1-4)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires