Folie pour les places de la finale Barcelone-Arsenal

Le football européen a rarement connu un tel engouement pour une finale de Ligue des Champions. En Angleterre et en Espagne, ce sont des dizaines de milliers de demandes de places que les clubs ont reçues. Aujourd’hui, le marché noir fleuri et les prix s’envolent. Une simple entrée coûte en effet dans les 2000 euros. A l’heure où des centaines d’acheteurs s’arrachent les derniers billets disponibles via des sites de ventes en ligne, il est important de souligner le danger de ce genre de pratique. De source sûre, de nombreux escrocs sont parvenus à soustraire des milliers d’euros à des acheteurs beaucoup trop naïfs. Afin d’acheter des places pour la finale, certaines personnes ont versé de l’argent via le service de transfert immédiat Western Union. Les vendeurs, qui avaient passé leurs annonces sur des sites de mises en vente d’objets, n’étaient bien entendus pas en possession des fameux tickets. La fraude est énorme et peut s’élever à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Demandes inhabituelles de crédits en Angleterre La folie est tellement importante qu’en Angleterre, les demandes de prêts sont en augmentation dans certaines banques. Certains supporters britanniques se précipitent en effet pour encaisser des sommes allant de 3000 à 5000 euros, soit un montant permettant de couvrir les nombreux frais qu’entraîne un tel déplacement. Les hôtels parisiens affichent complets Le groupe Accor, qui comprend des établissement tels que Novotel ou Mercure, dispose de 156 hôtels dans la région parisienne. La demande pour se loger la nuit de la finale est tellement forte qu’il ne reste plus que 3 hôtels disposant de chambres vacantes. Les 153 autres affichent donc complets ! Le groupe Eurostar connaît lui aussi une augmentation impressionnante des demandes. Revenir en train sur Londres le jeudi 18 mai, après le match, est devenu mission impossible puisque tous les tickets, même les business, ont été vendus. La compagnie espagnole Iberia affiche elle aussi sold-out pour ses vols Paris-Barcelone le 18 mai. Bref, voyager à Paris pour voir le match s’avère très compliqué. Pour beaucoup d’aficionados, il faudra donc attendre encore un peu avant d’apercevoir la Tour Eiffel…

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires