Eto’o toujours incertain pour la CAN

Dans un entretien accordé à « sport.es », le Camerounais déclare que sa présence à la prochaine Coupe d’Afrique des nations dépend d’une discussion entre le FC Barcelone et les Lions indomptables. Trois mois avant le début de la Can 2008 au Ghana en janvier prochain, Samuel Eto’o n’est pas toujours sûr de jouer cette compétition. Depuis sa blessure aux ligaments en fin août dernier, les dirigeants de Barcelone ne souhaitent pas que leur avant-centre dispute la Coupe d’Afrique des nations. Ils affirment qu’un calendrier surchargé pourrait à nouveau fragiliser la santé d’Eto’o qui sera de retour sur le terrain au courant du mois de novembre. Le Barça étant déjà engagé sur trois fronts (la Liga espagnole, la Coupe du Roi et la Ligue des champions), un quatrième pourrait être la goutte d’eau qui ferait déborder le vase, selon les dirigeants catalans. Le Camerounais, qui n’a joué que l’ouverture de la Liga espagnole et deux minutes d’un match amical fatal face à l’Inter de Milan avant sa blessure aux ligaments, avait auparavant été out des pelouses pendant près de cinq mois (27 septembre 2006 – 05 février 2007), à cause d’une première blessure au ménisque. C’est pourquoi il a déclaré le 20 octobre dernier sur sport.es, au sujet de sa participation à la Can 2008 : « Je ne peux rien dire. Je comprends la préoccupation du club, mais je comprends aussi la préoccupation de ma sélection. Ils doivent régler cela entre eux », a expliqué Eto’o. Le secrétaire technique du club catalanTxiki Begiristain envisage même de s’entretenir avec le Camerounais et avec l’Eléphant de Côte d’Ivoire Yaya Touré, afin que les deux n’aillent pas à la Coupe d’Afrique des nations 2008 au Ghana. A ce sujet, Samuel Eto’o rétorque : « Txiki doit parler avec la Fédération Camerounaise. Moi je jouerai où on me le dira. Je ne suis pas le chef ». Bien que l’incertitude continue de planer au dessus de sa présence à la prochaine Can, le Lion indomptable n’a cependant pas renoncer à disputer sa cinquième coupe d’Afrique des nations en terre ghanéenne. Sa présence ou non au Ghana dépendra d’une discussion entre la Fédération camerounaise de football et le FC Barcelone. Pour l’instant Eto’o est préoccupé par son rétablissement et à son come-back dans les stades. Il pourrait rejouer avec Barcelone le dernier week-end du mois de novembre. écrit          

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires