Eto’o a illuminé le Stade de France

Cela permettra peut être à Eto’o de devenir citoyen espagnol en fin 2007. Car il entamera les démarches pour sa nationalisation en février prochain. Même s’il est arrivé dans le royaume ibérique en octobre 1996, le Lion indomptable n’a signé son premier contrat professionnel qu’en février 1997 en faveur du Real Madrid. Or la législation en vigueur indique qu’à partir de dix années en travaillant avec un contrat en Espagne, un étranger peut demander la nationalisation. L’aboutissement de ce processus peut durer deux ans. Mais Samuel Eto’o Fils peut être espagnol bien avant. Grâce à la promptitude des dirigeants du Barça qui mettent en moyenne six à huit mois pour la nationalisation des joueurs. Les cas de l’Argentin Messi et du Brésilien Silvinho en sont les exemples. Eto’o espagnol, libèrera une place de joueur extracommunautaire au FC Barcelone.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires