Et Baptista signe… au Real !

C’est officiel! N’en déplaise aux socios du Barça qui espéraient voir Joan Laporta concrétiser l’opération Baptista, le cerveau brésilien évoluera dans les rangs madrilènes durant les cinq saisons à venir. Le feuilleton s’est ouvert en début de semaine lorsque le joueur du FC Séville déclare à la presse: « Jamais je ne dirais non au Real Madrid ». Quelques jours plus tard, Florentino Perez annonce qu’après d’agréables négociations, Julio Cesar Baptista rejoindrait les galactiques pour 20 millions d’euros. Il sera présenté le premier août et participera à la mini-concentration des joueurs de Luxemburgo avant le match en Hongrie.Après seulement deux saisons en Espagne, Julio Cesar Baptista s’est révélé être une perle rare du football mondial. Il est arrivé au FC Séville sans faire de bruit malgré sa place indiscutable dans la sélection brésilienne. Deux ans plus tard, il rejoint le Real Madrid avec 38 buts au compteur en 63 matches de championnat. Connu sous le surnom du « El Tanque » (le tank) au Brésil, Baptista s’est vu attribuer un nouveau pseudonyme par la presse espagnole: « La Bestia » (la bête). Cela illustre parfaitement son style de jeu : milieu de terrain intenable et infatigable. Son début en Liga est surprenant: alors que tous les journalistes parlent de la longue période d’adaptation nécessaire aux jeunes talents sud-américains, Baptista déjoue tous les pronostics : il débute face à l’Atlético Madrid et inscrit un but somptueux qui donne la victoire à son équipe… !En rejoignant les galactiques, Baptista se dirige vers ses amis Ronaldo et Roberto Carlos et ne nie pas non plus son amitié avec son possible futur coéquipier Robinho. Après la venue de Pablo Garcia et Carlos Diogo, dont les débuts sous leurs nouvelles couleurs sont plus que prometteurs, le Real Madrid 2005-2006 impressionne.Justement. Que fait donc ce nouveau Real? Il continue sa tournée mondiale. Des Etats Unis, les madrilènes ont pris la direction du Japon. Ils ont essuyé leur première défaite (0-3) face au Tokyo Verdy, avant dernier du championnat japonais… Mais comme le souligne Iker Casillas: « il est difficile de gagner un match quelques heures après avoir atterri, et cela sans s’entraîner ». Deux jours plus tard, le Real Madrid lave son image en l’emportant facilement 1-3 face au Jubilo Iwata. Raùl et Ronaldo ( 2 buts pour le Brésilien qui marque enfin… et avec une passe de Luis Figo) ont donné la victoire à leurs coéquipiers. Les merengues se sont ensuite envolés vers la Thaïlande où ils ont affronté une équipe « All Stars ». Une fois de plus, les galactiques ont honoré leur surnom en l’emportant 0-3 grâce aux buts de Zinédine Zidane, Ronaldo et De La Red.Le dernier match amical aura lieu le 14 août en Hongrie face à une nouvelle équipe d’All Stars. Le nouveau venu Julio Cesar Baptista pourra effectuer son début avec le maillot blanc.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires