Encore une victoire polémique pour le Real Madrid

Malgré l’ampleur du score (4-2), le Real Madrid s’est imposé dans la douleur samedi soir face à Almería au Santiago Bernabeú. Si Pellegrini et ses hommes étaient clairement supérieurs à leurs homologues andalous durant l’ensemble de la première mi-temps, ils se sont une nouvelle fois effondrés en seconde période, laissant Almería prendre l’avantage. Mais en fin de rencontre, Higuaín, Benzema et Ronaldo ont renversé la vapeur et ont permis à Madrid d’empocher 3 points supplémentaires. Par contre, Cristiano Ronaldo s’est littéralement auto-expulsé quelques instants avant le coup de sifflet final, et ne participera donc pas au choc crucial face à Valence la semaine prochaine.Devant la blessure de Kaká et la suspension de Lassana Diarra, Manuel Pellegrini aligne un onze de départ inédit. Casillas dans les buts, Arbeloa, Pepe, Albiol et Ramos en défense, Xabi Alonso comme unique milieu récupérateur, Marcelo, Granero et Van der Vaart en soutien offensif, et Cristiano Ronaldo et Gonzalo Higuaín à la pointe de l’attaque. Cette équipe très offensive offre un superbe spectacle dès les premiers instants de la rencontre. Souvent sur le banc mais titularisé pour remédier à l’absence de Kaká, Rafael Van der Vaart s’est montré très actif et réellement participatif dans l’excellent niveau de jeu madrilène. Le Néerlandais a marqué des points samedi soir.Le Real aurait pu prendre les devants dès les premières minutes de la rencontre. La meilleure occasion est à mettre à l’actif de Cristiano Ronaldo. Le Portugais se trouve dans une situation similaire à celle face à Victor Valdés au Camp Nou, mais voit son envoi stoppé par l’excellent Diego Alves. Le gardien d’Almería a livré un véritable festival en première période, stoppant plusieurs tentatives de Van der Vaart, Higuaín et Granero. ‘Pipita’ est ensuite à deux doigts d’ouvrir le score, mais sa frappe, qui survient suite à un excellent service de Ronaldo, lèche le montant andalous. Le Real méritait de marquer, et ses efforts seront récompensés par l’intermédiaire de Sergio Ramos. Cristiano Ronaldo centre parfaitement pour le latéral droit madrilène, qui envoie de la tête le ballon au fond des filets. 1-0, score à la pause.Il devient habituel de voir le Real contrôler à merveille les débats en première période, et se faire écraser en seconde. Dès le retour des vestiaires, Almería égalise par l’intermédiaire de Soriano, qui profite d’un manque de coordination dans la défense madrilène. Sergio Ramos n’était pas en place, Arbeloa ne parvient pas à dégager le centre de Crusats et le pauvre Albiol dévie la frappe de Soriano dans les buts. Quelques minutes plus tard, Kalu Uche récupère le ballon dans le grand rectangle madrilène et fusille Iker Casillas. 1-2, Almería exulte, le Real Madrid est sonné et semble incapable de réagir.Pourtant, le Real va parvenir à retrouver ses esprits et renverser la vapeur. Comme à son habitude, c’est le providentiel Gonzalo Higuaín, désormais habitué à sauver les siens, qui trouvera la faille pour égaliser. Il récupère un ballon mal dégagé par la défense adverse, élimine son adversaire d’un superbe crochet et décroche une frappe du pied droit qui laisse Diego Alves de marbre. Ne prenant pas le temps de célébrer son but, ‘Pipita’ s’empare du ballon et le remet sur le rond central. La détermination et la volonté de l’attaquant argentin semblent sans limite.Le troisième but surviendra grâce à un pénalty inexistant du gardien d’Almería sur Cristiano Ronaldo. Le ralenti est sans équivoque: Alves touche le ballon avant de toucher les pieds du Portugais. Ronaldo décide de se faire justice, mais le gardien parvient à arrêter le pénalty. Attentif, Benzema se jette sur le cuir et l’envoie au fond des filets. 3-2. Malheureusement, ce but est entaché d’une seconde erreur arbitrale, car Karim Benzema se trouve déjà dans la surface de réparation lorsque Cristiano Ronaldo s’élance pour tirer le pénalty. Mais les hommes de Pellegrini évitent la polémique en inscrivant, à la 84ème, un quatrième but synonyme de victoire. Gonzalo Higuaín, encore lui, prend son défenseur de vitesse sur le flanc droit, sert magistralement Ronaldo, qui pousse le ballon au fond des buts d’Alves. Alors que deux minutes plus tôt, le Portugais préférait se lamenter de son pénalty manqué plutôt que de célébrer le but de Benzema, il exulte lors du sien et enlève rageusement son maillot devant les supporters. La carte jaune automatique qui en découle aurait dû rester une simple anecdote, mais finira par engendrer de lourdes conséquences, car Ronaldo écope d’un second carton jaune en fin de match et se voit prier de rejoindre les vestiaires prématurément. Cette stupide expulsion aurait dû être évitée, surtout que le Real affronte Valence la semaine prochaine…Quoi qu’il en soit, Madrid a assuré l’essentiel en s’imposant face à Almería. Mais les deux visages offerts par l’équipe de Pellegrini commencent à inquiéter les supporters. Personne ne comprend comment le Real passe d’un excellent niveau de jeu pendant 45 minutes à une prestation médiocre durant l’ensemble de la seconde période. Mardi, Madrid devra assurer sa qualification pour les huitièmes de finale au Vélodrome face à l’OM. L’élimination ne surviendrait qu’en cas d’humiliation suprême à Marseille (défaite 3-0 ou par plus de 4 buts d’écart, conjuguée à une victoire de Milan), mais les Madrilènes doivent se tenir à carreau, car en football, rien n’est jamais gagné d’avance.  Fiche techniqueReal Madrid: Casillas, S.Ramos, Pepe, R.Albiol, Arbeloa, X.Alonso (87′ Drenthe), Marcelo (83′ Diarra), Granero, Van der Vaart (62′ Benzema), C.Ronaldo, HiguaínAlmería: D.Alves, Cisma, Chico, Acasiete, M.Macedo, Bernardello, Mbami, Soriano (68′ Goitom), J.Ortiz, Crusat (80’Piatti), K.UcheButs: S.Ramos (31′), Soriano (58′), K.Uche (62′), Higuaín (74′), Benzema (82′), C.Ronaldo (84′)écrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires