Des buts en cascade depuis le début de la Coupe du Monde

Les spécialistes avaient averti les joueurs et les gardiens avant la Coupe du Monde : le nouveau ballon de la compétition est presque révolutionnaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que, depuis le début des hostilités, les buts s’accumulent, pour le grand malheur des portiers. La plupart des gardiens s’étaient plains, avant même le lancement de l’édition 2006 de la CDM, que les ballons n’étaient pas fait pour eux, mais uniquement pour les joueurs de terrain. Le premier match de ce Mondial a été révélateur et a montré au grand public les exploits qui étaient réalisables avec ce ballon. Les buts de Lahm et de Frings étaient une parfaite illustration des puissantes frappes à distance qui étaient possibles. Depuis lors, de nombreux buts ont été inscris au delà des 20 mètres. La Tchéquie de Rosicky, l’Italie de Pirlo ou encore l’Australie de Cahill sont autant d’exemples que de buts marqués depuis l’extérieur de la surface. Il faut aujourd’hui amuser la galerie et les centaines de millions de téléspectateurs. Un ballon baptisé « Teamgeist » La firme Adidas a donc réussi son pari. Avec Teamgeist, comprenez ‘esprit d’équipe’, le géant du sporta offert au public un ballon surpuissant et extrêmement précis. Reste à savoir si le magicien du ballon qu’est Ronaldinho saura l’amadouer et offrir à sa seleçao un nouveau titre de Champion du Monde.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires