Deco ne bougera pas du Barça

« J’ai
toujours rêvé du Barça. Je veux lutter pour lui permettre de
redevenir champion. C’est un défi plus intéressant que d’aller à
Milan ou à Chelsea»
Deco s’est confié hier à Mundo Deportivo pour qu’il soit bien
clair que son implication avec le Barça est intacte. Dans « The
Sun », il a dit que si un jour le club ne veut plus de lui il
s’en ira. Ce qui est logique mais qui maintenant n’est pas
d’actualité.Comment va Deco ?
Tranquille et motivé. Au début il y a toujours beaucoup
d’attentes, beaucoup d’envie de travailler et le plus difficile
est de maintenir cet état d’esprit et cette envie de continuer à
faire les choses bien parce qu’une année est très longue, mais
la vérité est que les sensations sont très bonnes en ce moment.
Vous avez oublié ce qui s’est passé la saison dernier ou non ?
Nous devons commencer cette saison avec de l’envie mais nous ne
devons pas oublier ce qu’il s’est passé précédemment pour ne pas
refaire les mêmes erreurs. Le passé est le passé et il faut
regarder de l’avant.
Pendant ses vacances il y a eu de nombreuses offres pour Deco..
Je n’ai pas regardé la presse, j’étais avec mes enfants et des
amis que je n’avais pas vu depuis des années et il est clair
pour moi que je continue au Barça. Je n’ai pas souhaité penser à
autre chose. Ce qu’il y a c’est que d’un coté c’est bien qu’il y
ait des offres. Je veux dire qu’après avoir fait une mauvaise
saison au Barça je continue à avoir la cote. Mais mon état
d’esprit a toujours été le même. Je ne m’en irai du Barça que si
celui-ci fait le premier pas, ce qu’il n’a pas fait. Le
président ne veut pas me vendre. L’entraîneur compte et est
content de moi, il veut que je continue. Et je veux continuer.
Donc il n’y a pas à en parler.
Et par rapport aux déclarations dans le Sun ?
C’est ce que j’ai toujours dit. Je suis content et le premier
pas devra être fait par le Barça s’il souhaite me transférer. Le
jour où le club ne sera plus content de moi, il me le dira et je
m’en irai sans rancune. Je suis un professionnel qui se plait
ici parce que je prend du plaisir au Barça, mais la vie
continue. J’ai un contrat et je souhaite l’accomplir parce
qu’ici ils me veulent et sont contents de moi. Donc il n’y pas
de débat. Ce que j’ai dit dans « The Sun » est une réflexion
normale. Depuis le premier jour je suis très heureux ici mais le
football est comme ça.
Donc, vous continuez au Barça et le débat est clos.
Je continue parce que j’ai un contrat, je suis un joueur du
Barça et comme les deux parties sont contentes, elles
continueront ensemble.Sans aucun doute possible?
Nous sommes au début de la saison et je suis de ceux qui pensent
qu’on ne peut pas vivre en regardant derrière. Je vais faire ce
que tous mes autres coéquipiers vont faire : Travailler et
lutter pour obtenir une place dans cette équipe. Le 11 de départ
n’est pas encore décidé parce que le mister fait des essais et
qu’il manque des joueurs. Je respecterai toujours ceux qui joue
comme il m’ont respecté, rien de plus.Et ça ne vous a pas « titillé» de ne pas être titulaire dans
les deux matchs qui ce sont joué jusqu’à maintenant ?
Cela ne m’a pas « titiller », cela me motive à travailler plus.
Le football est ainsi, quand tu ne joues pas tu dois chercher ta
place et je suis très motivé. Je ne suis jamais sous pression
pour jouer et maintenant je cherche ma place ici.
Le président a clairement signifié que Deco n’était pas en
vente.
Ceci me rend très heureux. Si le club ne veut pas me vendre, le
mister me veut et je veux continuer. Pour lutter pour jouer et
refaire du Barça le champion.
Et le mister a-t-il demandé un peu plus pour la saison prochaine
?
Non, rien. Avec le mister nous avons toujours eu une bonne
relation et nous nous respectons beaucoup. Il a tout a fait le
droit de faire ce qu’il veut sans me donner d’explication parce
que quand j’étais titulaire il ne m’en donnait pas plus.
Ce qui est clair c’est que l’arrivé de Touré a affecté Xavi,
Iniesta et vous, non ?
L’année dernière nous avons joué avec Edmilson en pivot et
l’année d’avant avec Marquez et Motta. Le Barça que je connais a
toujours joué avec un milieu défensif mis a part dans la
dernière partie de la précédente saison, donc il n’est pas
nouveau pour nous de lutter pour ces deux postes.
Vous avez reçu beaucoup d’offres cet été ?
J’ai un contrat avec le Barça et je ne ferai jamais rien dans le
dos du club. Mon représentant, Jorge Mendes, sait ce qu’il a à
faire. Quand il nous arrive une offre, celle-ci arrive aussi au
club. Le Barça a dis qu’il ne me vend pas, le débat est clos.
Parlons de l’équipe. Avec Henry, Touré, Abidal et Milito cette
année il n’y a aucune excuse pour ne remporter un titre, non ?
Ce qui est clair c’est qu’avec eux nous sommes plus forts. Henry
serait titulaire dans n’importe quel équipe. Touré n’est pas
très connu mais il a montré qu’il est un grand footballeur.
Abidal est un défenseur international français et Milito nous le
connaissons tous car nous le voyons tous les dimanches avec
Zaragoza. Si nous avions une bonne équipe, avec eux nous sommes
encore meilleurs.
Peut on parler de gagner la Liga et la Champions après l’échec
de l’année dernière ?
On peut parler de tout et la vérité est qu’avec cette équipe
nous n’avons pas l’obligation de gagner mais de nous battre pour
la Liga. La Champions c’est autre chose car ce n’est pas
toujours la meilleure équipe qui la gagne, il faut aussi compter
sur la chance.
Henry semble t il aussi fort que quand il était a Arsenal ?
Très bon. En plus de marquer beaucoup de buts, ce qui m’a le
plus surpris est qu’il est très fort, et cela se voit quand il
doit protéger le ballon. De plus il a une accélération
exceptionnelle.
Depuis Madrid, des joueurs comme Guti ou Casillas disent : «  Le
Barça a beaucoup de stars mais notre équipe est meilleure ».
C’est bien… Ça nous motive à travailler. Nous ne parlons pas
d’eux car cela ne nous plait pas, mais s’ils tiennent a parler
de nous qu’ils le fassent…

écrit par Anas

Commentaires