Concurrence totale à Barcelone

Victor Valdès est l’exception qui confirme la règle. Le gardien de but du FC Barcelone est le seul joueur du club catalan à ne pas être soumis à la concurrence depuis l’entame de la saison. Le gardien remplaçant Jorquera n’a pas disputé la moindre minute depuis le début de la saison. Cette absence prolongée montre que Victor Valdès est le titulaire indiscutable dans la cage du Barça en Liga. Au sein de la formation azulgrana, le dernier rempart catalan est unique dans cette quiétude. Tous les autres joueurs blaugranas sont directement en concurrence avec leurs vis-à-vis. La plus rude est en attaque avec les quatre fantastiques (Messi, Ronaldinho, Henry, Eto’o) et les deux jeunes cracks (Giovani et Bojan). Blessé depuis le 27 août 2007, Samuel Eto’o est exempt de cette émulation. Mais le dernier week-end de ce mois verra sans doute le Camerounais revenir dans la compétition. Dans un premier temps, l’entraîneur Franck Rijkaard devrait utiliser Eto’o comme joker. Le temps pour le triple Ballon d’Or africain de retrouver ses marques, pour ensuite briguer une place de titulaire. Pour le moment, c’est le trident « Ronnie » – « Titi » et « Léo », le premier choix offensif de l’entraîneur azulgrana. Après un début de saison agité par des « soirées très arrosées », le Brésilien Ronaldinho retrouve progressivement ses marques, avec notamment trois buts lors des deux derniers matches de Liga espagnole, portant son nombre de réalisations à cinq. Même total pour le Français Thierry Henry, mais en dessous des sept buts de l’Argentin Lionel Messi. Buteur numéro 1, plusieurs fois passeur décisif en Liga espagnole et en Ligue des champions, Messi paraît indiscutable en attaque. Mais pourtant il a été laissé sur le banc pendant près d’une heure lors d’un match de championnat, comme un signe que, en attaque, aucune titularisation n’est acquise. Thierry Henry en est notamment l’illustration. Remplaçant lors de la première journée de la Liga à Osasuna, le Français débute pratiquement toutes les rencontres. Mais plus d’une fois, il a dû laisser sa place en cours de jeu aux jeunes Bojan Krkic et Giovani Dos Santos. Après avoir été le meilleur azulgrana de la pré saison, Giovani peine à trouver ses marques depuis le début de la saison. Son inefficacité devant le but à d’ailleurs permis à son coéquipier Henry de marquer en championnat et en Ligue des champions. Très peu attendu en équipe première si jeune, Bojan est devenu le plus jeune buteur de l’histoire du FC Barcelone à 17 ans et 52 jours. Le vice champion du monde cadet avec les moins de 17 ans espagnols continue dans sa lancée de la Coupe du monde, disputée cet été. A cette allure, il est en embuscade pour briguer une place de titulaire, tout comme le serait le Mexicain Giovani s’il est plus efficace devant le but. Mais l’Espagnol Ezquerro semble hors course. Les places valent de l’or Au Barça, la concurrence n’est pas uniquement rude en attaque. Le milieu de terrain et la défense n’en sont pas épargnés. Dans l’entrejeu, les blessures du Brésilien Edmilson et surtout du Portugais Deco diffèrent quelque peu la bataille des tickets de titulaires, qui semblent pour le moment attribués au trio constitué de l’Ivoirien Yaya Touré, des Espagnols Xavi Hernandez et Andrés Iniesta. Mais le retour en forme de l’Islandais Eidur Gudjohnsen, repositionné en milieu de terrain, met à nouveau la concurrence sur orbite. Chaque fois qu’il entre en jeu, Gudjohnsen démontre par sa grande activité dans la récupération du ballon et dans les phases offensives qu’il peut très bien suppléer au trio suscité. Au retour d’Edmilson et surtout de Deco, la concurrence sera plus que jamais d’actualité dans l’entrejeu. En défense, même le très charismatique capitaine Carles Puyol n’est pas à l’abri du banc de touche. Le fait qu’il soit souvent décalé sur le côté droit de la défense est un signe qu’il n’est pas indiscutable dans l’axe central, surtout que ce secteur possède un joueur sobre et efficace, en l’occurrence l’Argentin Gabriel Milito, ainsi que des défenseurs expérimentés tels que le Mexicain Raphaël Marquez et le Français Lilian Thuram. Sur le flanc droit de la défense, l’Italien Gianluca Zambrotta semble être le premier choix. Mais le Catalan Oleguer est un concurrent non négligeable. Tout comme le Brésilien Sylvinho l’est pour le Français Eric Abidal au poste d’arrière latéral gauche. A une exception près, chaque joueur du Barça peut se retrouver sur le banc de touche.                    

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires