Ce Barça là ne méritait pas mieux (2-2)

Ça en devient presque ridicule…! Alors que le Real Madrid s’est incliné hier soir sur la pelouse du Deportivo, le Barça n’a pas réussi à battre le promu Almeria ce week-end en championnat.Thierry Henry sur le banc, voilà la principale surprise de Frank Rijkaard pour cette 28ème journée de championnat face à Almeria. A la place du Français, on retrouvait en attaque une triplette assez inédite composée de Bojan Krkic, Samuel Eto’o et Andres Iniesta.Avec cette attaque, le Barça n’aura mis qu’un quart d’heure avant de trouver la faille. En effet, sur d’un bon tir d’Andres Iniesta, le gardien Diego Alves ne pouvait que repousser le ballon devant Bojan et Eto’o. Premier sur le ballon, c’est le jeune espagnol qui pouvait alors facilement conclure et offrir à Barcelone un but d’entrée de jeu.Réaction immédiateOn pouvait alors penser que les Catalans allaient réussir à gérer cette partie et repartir sans grandes difficultés avec les trois points. Mais c’était sans compter sur la motivation des locaux qui, durant toute la première période, ont été très actifs, aussi bien à la récupération qu’en contre-attaque.C’est donc presque logiquement que les hommes d’Unay Emeri revenaient au score à la demi-heure de jeu. Sur un corner botté depuis le côté droit, Pulido reprenait le cuir en pleine surface et battait Valdés d’une excellente tête. Un but à mettre sur le compte de la défense catalane, totalement paralysée sur cette phase arrêtée…Mauvais matchLa première mi-temps n’avait rien de très encourageante. Lents en attaque et inquiétants en défense, les Barcelonais allaient devoir trouver d’autres ressources pour se refaire une santé dans ce match, où seul Bojan Krkic avait quelque peu illuminé le secteur offensif.Montée d’HenryPour redorer son attaque, Frank Rijkaard faisait entrer Thierry Henry quelques minutes seulement après la reprise. L’international français remplaçait José Edmilson, complètement largué à son poste de milieu défensif.La tactique s’avéra payante puisque quelques instants après la rentrée de Titi, le Barça plantait un deuxième but. Grâce à un excellent travail d’Henry sur le côté gauche et à une passe décisive dans la surface, Samuel Eto’o pouvait conclure cette bonne action d’un tir croisé.Le Barça n’assure pasComme en première mi-temps, Barcelone prenait les devants dans cette rencontre. Mais, aussi comme en première mi-temps, les hommes de Frank Rijkaard semblaient totalement passifs et proposaient, en plus d’un jeu médiocre, une très faible animation offensive.Almeria jouait pleinement le jeu et, à vingt minutes du terme, voyait leur adverse réduit à dix. Pour un deuxième carton jaune, Gabriel Milito se faisait exclure et abandonnait bêtement ses coéquipiers à cause d’un tacle anodin sur le côté droit.Almeria n’abdique pasLe Barça subissait et, en toute fin de match, finissait par craquer. Sur un nouveau corner, la défense barcelonaise était trop flexible et laissait le loisir à Uche de reprendre le ballon de la tête pour faire 2-2. Passivité totale et manque d’assurance flagrant sur phase arrêtée, c’est impardonnable pour une équipe qui était dans l’obligation d’empocher les trois points.2-2 au coup de sifflet final… et voilà le Barça qui ne reprend qu’un seul point au Real Madrid lors de cette journée. Les Catalans ont offert un match gris, sans spectacle, et ont payé au prix fort leurs largesses défensives. Un mauvais match qui risque de mal passer auprès des supporters, qui attendaient une autre attitude pour un match si important en vue du classement final. Valence en Copa del ReyCette semaine le Barça disputera le match retour des demi-finales de la Coupe du Roi face à Valence à Mestalla (jeudi, 20h45). En Liga, les Catalans joueront dimanche prochain à partir de 17h00 contre Valladolid au Camp Nou.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires