Barcelone une nouvelle fois malmené : 1-1 au Riazor

  Le FC Barcelone n’a pas réussi à conserver son avance au score et a concédé le match nul (1-1) face au Deportivo La Corogne lors de la 9ème journée de Liga. La défaite de mardi dernier en Ligue des Champions face à Chelsea avait donné un gros coup dur au moral des Catalans. Mais ce soir, ce n’était pas l’esprit de revanche qui dominait mais plutôt une pensée d’encouragement pour le capitaine de l’équipe, Carles Puyol, dont le père est décédé vendredi soir. Les stats avec Barcelone Les statistiques étaient mitigées avant le match. Depuis l’arrivée de Frank Rijkaard, le Barça n’avait jamais connu la défaite au Riazor avec deux victoires et un partage. Mais cette saison, le Deportivo était invaincu sur sa pelouse avec un carton plein : 5 victoires en 5 matches. Concernant l’équipe type des Blaugranas, c’est finalement Javier Saviola qui a été titularisé en pointe à la place d’Etoo et Gudjohnsen. Au milieu, Andres Iniesta a récupéré le poste de Xavi Hernandez, blessé, tandis que Lilian Thuram a remplacé Puyol, rentré en Catalogne. Rien de glorieux.. La presse a souvent qualifié d’ennuyeux le jeu du Deportivo depuis le début de la saison. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne s’est pas vraiment amusé pendant les 45 premières minutes, tout en admettant que le Barça n’a pas amélioré la situation. rien de glorieux pour deux équipes qui, au classement, ont besoin de points pour maintenir leurs positions. Les deux équipes entamèrent la partie sur un rythme extrêmement prudent. Barcelone défendait beaucoup plus qu’à l’accoutumé et le Depor en profita pour s’imposer sur la pelouse. Davantage présents physiquement, les Galiciens dominaient et se créèrent les premières occasions, souvent initiées par de nombreuses pertes de balles catalanes. Ce n’est qu’en fin de période que les choses s’accélérèrent pour le Barça. A la 38ème minute, sur une passe de Deco, Javier Saviola était clairement fauché à l’entrée de la surface de réparation. Luis Medina Cantalejo, l’homme qui le jour de la finale de la Coupe du Monde avait vu le coup de tête de Zinedine Zidane, était bien placé et signala le point de penalty. Ronaldinho s’élança et prit le gardien Lopo à contre pied. 0-1, pas de longues scènes de joie mais une forte pensée à Carles Puyol après cette ouverture du score. Ce but donna de l’air et ouvrit des espaces. Certes, c’était un peu tard mais Deco en profita tout de même pour tenter sa chance après une passe de Messi. La frappe du portugais flirta avec le montant et les deux équipes rentrèrent aux vestiaires sur ce score, bien payé pour les efforts fournis, de 0-1. Un léger mieux La seconde période fut un peu plus intéressante avec un Deportivo obligé de marquer et un Barça bénéficiant de plus d’espaces. Andres Iniesta se créa ainsi une très bonne occasion à la 60ème en dribblant quasiment toute la défense. Mais, dans un slalom effréné, il en oublia presque de tirer et Lopo se jeta dans ses jambes. Mais côté hostilités, les hommes de Caparros étaient plus affûtés. Avec les incalculables pertes de balle des Blaugranas, les Galiciens devinrent de plus en plus dangereux. Frank Rijkaard sortit Javier Saviola à 25 minutes du terme et misa sur la rapidité de Ludovic Giuly lors des contres. L’entraîneur hollandais remplaça également Thuram pour Oleguer, le Français ayant écopé d’un carton jaune en début de deuxième mi-temps. Une histoire de penalty Finalement, l’avantage des Catalans fut réduit à néant un quart d’heure avant la fin du match. Dans la surface, Verdu termina son action au sol et Luis Medina Cantalejo tomba dans le panneau en sifflant penalty. Estoyanoff se chargea de le frapper, Victor Valdés repoussa la tentative mais Juan Rodriguez avait suivi. 1-1…. mais où était la défense? La fin du match fut hachée par de nombreuses fautes et chacune des deux équipes a eu l’occasion de renverser la situation. Mais ni la frappe de Messi à la 77ème, ni la tête de Cristian pour le Depor à la 82ème n’entrèrent au fond des filets. Match nul et un seul point pour les deux équipes. Fiche technique Deportivo La Corogne: Aouate; Arbeloa, Lopo, Juanma, Capdevila; Sergio (Estoynaoff, 66′), Coloccini (Juan Rodríguez, 45′); Arizmendi, Verdú, Cristian; Riki (Adrián, 68′) FC Barcelone: Valdés; Zambrotta, Thuram (Oleguer, 68′), Márquez, Gio (Belletti, 82′); Edmílson, Deco, Iniesta; Ronaldinho, Messi, Saviola (Giuly, 63′) Arbitre: Luis Medina Cantalejo. CJ: Arbeloa (21′); Ronaldinho (35′); Thuram (55′); Saviola (58′); Juanma (69′); Estoyanoff (73′); Oleguer (86′); Márquez (87′); Verdú (90′) et Deco (90′) Goals: 0-1, Ronaldinho (39′); 1-1, Juan Rodríguez (72′) Notes des joueurs (/10): Valdés, 7; Zambrotta, 6; Thuram, 6; Oleguer, 5; Márquez, 6; Gio, 6; Belletti, 6; Edmílson, 5; Deco, 6; Iniesta, 7; Ronaldinho, 6; Messi, 6; Saviola, 6; Giuly, 6 Vidéos:But de Ronaldinho (0-1)  | But de Juan Rodriguez (1-1)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires