Barcelone s’envole vers le titre après le match nul du Real

Le Real Madrid n’a pas su faire mieux qu’un match nul face au Betis dimanche soir au Santiago Bernabeu. Le point pris par les joueurs de Lopez Caro leur permet, étant donnée la défaite de Valence sur le terrain du Racing, de s’emparer de la deuxième place, mais conforte la position de leader du FC Barcelone.Juan Ramon Lopez Caro a une nouvelle fois surpris tout le monde en révolutionnant son onze titulaire. Il relègue Beckham et Gravesen sur le banc, titularisant Robinho et Cicinho. Cassano occupait le poste d’avant centre. L’Italien n’a pas livré son meilleur match sous le maillot madrilène. Moins précis que d’habitude, il semblait absent, tout comme son capitaine Raul, qui a une nouvelle fois quitté le terrain sans toucher le ballon… D’un côté comme de l’autre, les occasions se font rares. L’équipe de Caro ne fonctionnait pas. Seul Cicinho, le meilleur de la rencontre, parvient à apporter le danger dans la défense « verdiblanca ». Le latéral brésilien a d’ailleurs envoyé un superbe ballon sur le poteau. Contreras était battu.Dès le début de la seconde période, Raùl est remplacé par Ronaldo. Le Brésilien est accueilli avec plus de sifflets que d’applaudissements… Mais c’est Cicinho qui se procure la première occasion franche. Après une belle action individuelle de Robinho, Cicero Joao de Souza tire à la place de son compatriote, mais voit sa frappe repoussée par Contreras. Quelques minutes plus tard, le gardien du Betis sauve une nouvelle fois son équipe en repoussant sur sa ligne une tête subtile de Ronaldo. La passe était bien évidemment signée Cicinho! Le portier sévillan semblait imbattable. Sergio Ramos trouve le chemin des filets, mais son but est correctement annulé par l’arbitre. Le défenseur était bien hors-jeu. Le Betis, satisfait du résultat, n’a plus rien montré en deuxième période. Cicinho aurait pu inscrire le but de la victoire à la dernière minute de jeu. Sa frappe prenait la direction de la lucarne, mais Contreras sort un nouvel arrêt de grande classe.Même si les joueurs semblent optimistes, la réalité est flagrante… Voilà un moment que les rêves des madrilènes sont incompatibles avec leurs prestations. Une équipe qui veut remporter le championnat se doit de l’emporter face à des joueurs qui tentent d’éviter la relégation. Le Barça est champion, et le Real devra lutter pour avoir l’honneur d’être son dauphin…Real Madrid: Iker Casillas; Salgado, Sergio Ramos, Raúl Bravo (Mejía, min.50), Roberto Carlos; Cicinho, Guti, Zidane, Robinho; Raúl (Ronaldo, min. 54) , Cassano (Baptista, min. 69).Real Betis: Contreras; Varela, Juanito, Rivas, Luis Fernández  (Nano, min.72); Joaquín (Dani, min.83), Arzu, Rivera (Miguel Angel,  min. 70), Robert, Edú, Xisco. 

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires