avril 2005 – Actualité – Liga – FC Barcelone

3 avril 2005 – Actualité – Liga – FC Barcelone Course poursuite au Camp Nou !   C’est un Barça à la charnière centrale inédite – Oleguer-Fernando Navarro – qui se présentait ce soir au Camp Nou. Privés de Puyol, blessé en sélection, et de Marquez, suspendu, les coéquipiers de Ronaldinho, capitaine d’un soir, ont été chahutés d’emblée. En effet, le Betis contre toute attente ouvrait la marque dès la 12ème minute par son redoutable ailier droit Joaquin, sur une lumineuse ouverture de Edu. Il ne faut que 5 minutes au FC Barcelone pour réagir sous l’impulsion de Deco, victime d’une faute dans la surface par Rivas en position de dernier défenseur. Mr Zamorano siffle un penalty et expulse le joueur sévillan. Samuel Eto’o se charge de transformer le penalty, 1-1, confortant ainsi sa place de Pichichi. Mais même réduits à 10, les joueurs de Serra Ferrer, ancien entraîneur du Barça sous l’ère Gaspart, posent les pires difficultés aux catalans notamment en multipliant les contres attaques et alertent à plusieurs reprises Victor Valdés comme à la 33ème minutes suite à un mauvais renvoi du portier blaugrana qui voit Oliveira rater le coche. C’est ce même Oliveira qui à la 39ème part à la limite du hors-jeu, faussant compagnie aux défenseurs barcelonais et s’en va battre Valdés en un contre un. 1-2 Stupeur dans les tribunes et mi temps. Au retour des vestiaires, les joueurs de Rijkaard semblent bien décidés à inverser la tendance dans le premier quart d’heure et se montrent plus entreprenant avec entre autres une tête de Ronaldinho sauvée de justesse par Lembo, puis Maxi Lopez étrangement seul, servi par Giuly, qui rate le cadre. Mais certains s’emportent comme Deco qui reçoit un carton jaune à la 51ème (qui le prive du Clasico du week end prochain). A la 62ème minute, Oliveira toujours lui profite à nouveau d’un relâchement coupable de la défense, pour convertir en but un superbe service de Joaquin. 1-3.   Malgré tout, le Barça obtient un nouveau penalty à la 82ème minute, suite à une charge de Edu dans la surface sur Belletti qui débordait. Eto’o se chargeait encore une fois de le transformer. 2-3. Avec près de 5 minutes d’arrêt de jeu accordés et alors que tout semblait entendu pour les Blaugrana, sur une ouverture de Deco, « Gio » Van Bronckhorst s’en allait battre Doblas et permettait au Barça d’arracher 1 point inespéré.   En tout cas l’équipe est parvenue à préserver l’essentiel mais n’a pas sauvé les apparences montrant notamment la fébrilité de la charnière centrale en défense en l’absence de Puyol et de Marquez (qui sera présent pour affronter le Real) ce qui n’est pas rassurant pour le choc à venir qui peut s’avérer décisif dans la dernière ligne pour la course au titre.  

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires