Athletic-Barça : Sí, sí, sí, Eto’o Pichichi (3-1)

Le FC Barcelone n’a pas réussi à remporter son duel face à l’Athletic Bilbao lors de la dernière journée de Liga (3-1). Néanmoins, buteur à San Mamés, l’attaquant camerounais Samuel Eto’o est le nouveau Pichichi du championnat espagnol. C’est y est, c’est terminé ! La Liga s’est achevée ce samedi soir, mais malheureusement par une défaite du FC Barcelone sur le terrain de l’Athletic Bilbao. Il est clair que les choses ne s’annonçaient pas faciles pour les Catalans. Avec les multiples célébrations du titre de Champion d’Europe, les joueurs n’ont pas pu se préparer correctement pour ce match. De plus, avec la Coupe du Monde qui se rapproche, les internationaux n’ont pas pris part à la rencontre. C’est donc avec une équipe B que le Barça est monté sur la pelouse de San Mamés. Eto’o, Pichichi Le principal intérêt de cette rencontre était de savoir si Samuel Eto’o allait remporter le tire de meilleur buteur de la Liga. A égalité avec David Villa (Valence) avant le match, l’attaquant Camerounais allait tout faire pour devancer l’international espagnol lors de cette dernière journée. Et c’est à la 35ème minute que la délivrance tomba pour le meilleur joueur africain de ces dernières années. A l’entrée de la surface, le Camerounais se débarrassa de son défenseur et balança une très bonne frappe au fond des filets de Lafuente. Sí, sí, sí, Eto’o Pichichi ! Avec 26 réalisations à son compteur, le Lion indomptable est le nouveau roi d’Espagne. Malgré le manque d’enjeu flagrant de cette partie, les Catalans réalisèrent une bonne première période. Les petits nouveaux de la filiale étaient extrêmement concentrés, à l’image du défenseur central Olmo ou du milieu de terrain français Ludovic Sylvestre. C’est donc logiquement que les Barcelonais maintinrent leur avance jusqu’à la pause. Le Barça s’écroule Au retour des vestiaires, l’ambiance était moins joyeuse pour les Blaugranas. Touchés physiquement, les hommes de Frank Rijkaard lâchèrent du lest et se virent rejoindre au score après un but d’Iraola à la 55ème minute. Fidèle à la tactique adoptée en début de match, le coach barcelonais poursuivit ses changements et donna à Martos, Ramon et Pitu leur chance d’évoluer en Liga. Orlandi, Giuly et Sylvestre laissèrent leur place. A dix minutes du terme, les Catalans perdirent pieds et se firent largement doubler par deux nouveaux buts. Felipe, d’abord, battu Jorquera d’une bonne frappe depuis l’extérieur de la surface. Ensuite, Oleguer trompa son propre gardien en détournant un centre venu depuis le flanc droit. 3-1, score final, la saison est finie. Fiche technique Athletic Bilbao: Lafuente; Lacruz, Prieto, Ustaritz, Casas, Orbaiz, Murillo (Felipe, 50è), Iraola, Tiko (Julen Guerrero, 57è), Llorente (Etxeberria, 57è) et UrzaizFC Barcelone: Jorquera; Belletti, Oleguer, Olmo, Orlandi (Martos, 73è); Ludovic (Ramon, 80è), Motta, Ezquerro; Giuly (Pitu, 61è), Eto’o et Maxi LópezArbitre: Fernández Borbalán

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires