Échec interdit en Liga !

Ronaldinho a réaffirmé sa confiance en l’équipe de Barcelone et dans les possibilités de remporter la Liga, dernier objectif réalisable depuis l’élimination de ce mardi en Champions League. Le brésilien a rappelé qu’ils se doivent de garder la tête froide pour gagner le championnat, car il y a le fruit de toute une saison de travail en jeu. Il assure que la pression aurait été la même si d’aventure ils étaient encore en lisse en coupe d’Europe. Les joueurs catalans ont repris le chemin de l’entraînement avec au programme une séance de récupération précédée d’une causerie avec Frank Rijkaard d’un quart d’heure. Le groupe a commencé à préparer la rencontre de samedi contre l’Athletic Bilbao, au Camp Nou, avec pour mot d’ordre d’effacer des esprits la tristesse de l’élimination à Stamford Bridge. L’international « auriverde », le visage grave, a expliqué qu’il ne craint pas que cette élimination ait des répercussions négatives sur la Liga. « Nous allons tâcher d’oublier ce qui s’est passé et recharger les batteries pour reprendre cette fin de championnat à bloc. C’est une compétition que nous n’avons plus gagnée depuis quelques années déjà et qui fait rêver les gens. Notre année de travail est en jeu. La pression est la même que si nous nous étions qualifiés en Ligue des Champions. Je ne crois que l’on doit se questionner sur la qualité de l’effectif même si Rijkaard n’a pas tort. On a sans doute pêché par manque de maturité et de sérénité. » Apprendre de l’évènement Il reconnaît que « Nous avons une équipe très jeune mais avec des membres qui ont pris part à plusieurs compétitions importantes. Ce n’est pas faute d’expérience ou d’habitude de gagner des titres même si parfois c’est le manque de sérénité qui fait défaut. Mais nous sommes sur la bonne voie. Ceci doit nous servir et nous permettre de ne pas reproduire les mêmes erreurs en Liga. L’année prochaine nous serons fin prêts et au top pour la Ligue des Champions.   Dans son analyse de la défaite à Londres, il expliquait que le Barça a chuté à cause de ses propres erreurs mais aussi du manque de discernement de Pierluigi Collina sur la faute de Carvalho commise sur Valdés sur le 4ème but de Chelsea. « Selon moi, il y avait faute. Mais il faut dire aussi qu’on avait mal entamés ce match, et si on n’avait pas pris 3 buts, ça ne ce serait jamais passé ainsi. Mais le dernier but n’était pas valable. Maintenant ça m’est égal ce qui est arrivé au Real, et je ne veux plus parler de Mourinho. Il a fait monter la pression dans la presse et utilisé ses tactiques. Mais on a été sortis de la compétition par notre seule faute. »

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires