30 septembre 2004 – C1 – 2è journée – FC Barcelone

Imbattable, le Barça se débarrasse de Donetsk !   Les matchs se suivent et se ressemblent. Aucune bavure, un jeu rapide et créatif, un collectif qui s’entend sur tous les points, le Barça offre depuis le début des compétitions officielles un unique visage, celui d’une équipe reconstruite et prête à lutter sur tous les fronts, que ce soit en championnat ou en Ligue des Champions. L’adversaire, pour la seconde journée de C1, était le Shaktar Donetsk, une équipe ukrainienne que les spécialistes décrivaient comme ‘piège’. Méconnue, Donetsk avait pourtant, après avoir éliminé le leader actuel du championnat belge, le FC Bruges, bousculé lors de la première journée le grand Milan AC. Devant un Camp Nou bien rempli pour le retour de l’équipe dans la plus grandes des compétitions européennes –le dernier match fut joué face à la Juventus de Turin il y a plus d’un an et 5 mois-, l’effectif de Frank Rijkaard était composé du onze suivant : Valdés dans les buts ; Belleti, Oleguer, Puyol, Gio en défense ; Edmilson, Deco, Xavi, Giuly au milieu et le duo Eto’o – Ronnie en attaque. La première réalisation blaugrana ne tarda pas. Une frappe de Deco, pourtant excentré, trompa la vigilance du gardien ukrainien au quart d’heure de jeu. Libéré, le Barça chercha le 2-0 pour rentrer aux vestiaires avec un avantage plus conséquent. Mais les contres ukrainiens étaient à surveiller ce qui empêchaient l’installation du jeu dans le camp adverse. Avantage minime à la pause, 1-0. La fin de la première période avait été laborieuse. Les passes latérales, trop dangereuses, avaient pour risques d’aboutir à des récupérations ukrainiennes. Le jeu se fit donc plus dans la profondeur. A la 64ème minute, un long ballon permit à Ronaldinho d’entrer dans la surface et de se retrouver en un-contre-un avec le portier du Shaktar. Ronnie tenta le lob mais, d’une main, le gardien détourna la balle. A la suite de l’action, ce dernier bouscula le Brésilien qui tomba avant de pouvoir récupérer le ballon. Penalty indiscutable que converti le même Ronaldinho. 2-0. 

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires