20 novembre 2004 – Liga – 12ème journée – Barça-Real

  Le Barça a réalisé ce samedi soir une véritable démonstration devant son plus grand rival, lors de la si attendue 12ème journée de Liga. Les Catalans n’ont laissé aucune chance au Real Madrid en les écrasant 3-0. Les buts sont signés, en première période, Etoo et Van Bronckhorst. Sur penalty, Ronaldinho donnait fin au suspense en seconde mi-temps.  La composition du secteur offensif du Barça subit quelques modifications avant le match. Giuly devant être gardé au repos, c’est le géant Suédois Henrik Larsson qui allait accompagner Ronaldinho et Eto’o en attaque. Pas d’autre changement à signaler par rapport à l’effectif de la dernière rencontre de championnat. Le rythme élevé de l’entame de la rencontre permettait au Barça de contrôler rapidement les opérations. Continuellement à l’attaque dans le camp adverse, le Barça trouvait son meilleur football par l’intermédiaire de Ronaldinho qui réalisa un match exceptionnel. Mais le Barça, pressant toujours le plus haut possible, ne trouvait pas le moyen de prendre le dessus sur Casillas pendant les 20 premières minutes. Il aura fallut attendre la demi-heure de jeu pour que, dans un moment de flottement, une erreur défensive de Roberto Carlos et de son gardien permit à Samuel Eto’o d’intercepter le ballon et de marquer facilement dans un but vide. L’attaquant camerounais avait tenu sa promesse : marquer face au Real Madrid sous les couleurs blaugrana. A quelques minutes de la pause, une extraordinaire phase de jeu du Barça permit à Gio de se démarquer dans la surface et de marquer le 2-0. Le travail préliminaire de Ronaldinho et de Deco était magistral et l’équipe de Frank Rijkaard rentra au vestiaire en ayant fait le break. Même si le rythme et l’intensité du match baissaient d’un cran, la seconde période fut un régal pour le public du Camp Nou. Gérant son avantage, le Barça se créait moins d’occasion. A la 70èmeminute, Iniesta entrait pour Larsson, blessé, et suivit la sortie de Belletti pour Damia. Le 3-0 fut inscrit sur penalty. A un quart d’heure du terme, un raid solitaire de Etoo vers le but obligeait Guti à commettre l’irréparable dans la surface. Ronaldinho transforma la sentence suprême et le public exultait. La fin du match fut un festival, autant dans les gradins que sur le terrain. La démonstration s’est transformé en véritable leçon et ce 3-0 laissera certainement beaucoup de traces dans les esprits. Cette victoire azulgrana relègue donc le Real Madrid à 7 points du Barça qui s’affirme comme le leader incontestable de la Liga. Toujours invaincus à domicile les Catalans recevront cette semaine le Celtic G. dans le cadre de la 5ème journée de Ligue des Champions. En cas de victoire les blaugranas seraient assurés de la qualification pour les huitième de finale.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires