15 septembre 2004 – Ligue des Champions – FC Barcelone

  Le Barça ne pouvait pas mieux commencer sa Ligue des Champions 2004-05. Avec une victoire magistrale devant le Celtic Glasgow, les Catalans ont ramené leurs trois premiers points après un match sérieux et plein d’émotions. Le match, comptant pour la première journée du premier tour, aura commencer avec… plus de 20 minutes de retard. En cause, des embouteillages interminables autours du stade. Côté composition des équipes, pas de grande surprise pour les blaugranas. C’est Gerard qui a pris la place de Motta et, avec le retour de Ronaldinho, c’est Larsson qui fut relégué sur le banc. Une rencontre qui, dès la première minute, vit le Barça prendre l’avantage. Avec une possession de balle écrasante (60-40 de moyenne), les Ecossais en furent réduits à commettre de nombreuses fautes pour stopper les attaques et les relances barcelonaises. Le premier but azulgrana intervint à la 20ème minute de jeu. Une récupération de Deco au milieu en terrain permit une avancée en duo entre le Portugais et Ronaldinho. La frappe de Deco qui suivie la passe fut imparable pour Marshall. 1-0 ! Score inchangé jusqu’à la pause… Peu après la reprise, le Barça revint à la charge. Mais le manque de réussite ne permit pas aux Catalans de prendre un plus net avantage. Même Ronaldinho, qui bénéficia d’un penalty à la suite d’une faute indiscutable sur Giuly, ne trouva pas le fond des filets. Une telle malchance accompagnée d’un relâchement en défense offrit au Celtic une de ses seules occasions de but. Sutton, devançant Belleti, réduit le score à un partout. Démoralisé mais pas battu, l’entraîneur hollandais, Frank Rijkaard, comprit qu’il était temps de réaliser quelques changements. Oleguer entra pour Marquez et Larsson entra pour Ronaldinho. Pour son premier match en Ligue des Champions, le crack brésilien n’était pas hier à la fête. Une pression sans doute trop grande après son retour de blessure. Enfin, Iniesta entra pour Eto’o. Reparti sur de nouvelles bases, le Barça se recréa des occasions. L’une d’elles permis à Giuly de réouvrir son compteur but. La frappe du Français redonna confiance à tout le collectif blaugrana. A moins de dix minutes du terme, l’ex idole de l’équipe locale intercepta le ballon de la poitrine et conclu facilement devant Marshall. 1-3, score final.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires