12 novembre 2004 – Liga – 11ème journée – FC Barcelone

  Le FC Barcelone, toujours invaincu après 10 journées, se déplacera ce dimanche sur le terrain du Betis Séville. Après avoir tenu en échec à domicile le FC Valence et le Real Madrid, les Sévillans tenteront de créer la surprise face aux Catalans qui se déplaceront, peut-être, sans Ronaldinho.   Le duel semble disproportionné. Se situant à la 14ème place, le Betis est loin derrière le Barça qui totalise plus du double de points, soit 26 contre 12. Mais les hommes de Serra Ferrer pourront compter sur leurs bonnes performances à la maison : ils n’ont plus perdu depuis le 12 septembre, c’était face à l’Espanyol (1-4). Cette semaine, le Betis s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du Roi en battant Cadiz 2-0. Avec seulement deux nuls concédés hors du Camp Nou, les Catalans se sont débarrassés le week-end dernier du Deportivo La Corogne (2-1) et comptent continuer sur leur lancée avant de recevoir, la semaine prochaine, le Real Madrid. L’équipe verdiblanca pourra compter sur le savoir de son entraîneur, ex de la maison catalane. Même s’il consacre aujourd’hui tout son temps à sa nouvelle équipe, beaucoup de souvenirs restent à Barcelone. « Lorsque j’étais directeur technique, j’étais très bien là-bas. Mais comme entraîneur, je suis content d’être ici aujourd’hui», explique-t-il. L’homme en forme du Betis en ce moment est le Brésilien Ricardo Oliveira. Évoluant la saison passée à Valence, c’est lui qui avait inscrit l’unique but du match face au Barça. « C’est toujours très important pour moi de marquer et de le faire contre des grandes équipes et, dans ce cas, le Barça. Je me retrouverai face à un grand défenseur, Puyol, mais je peux marquer faire gagner le Betis », avoue-t-il en qualifiant le Barça comme « la meilleure équipe de la Liga ». Côté barcelonais, les principaux regards sont tournés vers Ronaldinho. L’attaquant brésilien s’est en effet plaint de douleurs au dos pendant la session d’entraînement de vendredi matin et les médecins se réservent avant de prendre une décision qui « dépend de l’évolution de la blessure dans les prochaines heures ». En cas d’indisponibilité se sera le Suédois Henrik Larsson ou le jeune Espagnol Andres Iniesta qui prendra sa place. Le capitaine, Carles Puyol, a également insisté sur l’importance de la rencontre en estimant que « les trois points en jeu face au Betis valent autant que ceux que nous disputerons face au Real ». Chaque rencontre est un test pour le Barça. Les Catalans, en plus de confirmer leur statut de meilleure équipe européenne en ce moment, doivent à chaque fois lutter face à des équipes sur-motivées où la victoire est synonyme d’exploit. Mais les trois points de cette semaine sont d’autant plus importants que l’équipe de Frank Rijkaard rencontrera samedi prochain le Real Madrid. Il serait donc utile d’assurer la première place au classement. Pour le Bétis, la victoire de mercredi en Coupe face à Cadiz aura laissée un goût amer à Serra Ferrer puisque, d’après les médecins, l’international espagnol Joaquin Sanchez souffrirait au genou gauche et serait incertain pour le match. Déçu mais pas résigné, le milieu de terrain a précisé qu’il tentera tout ce qui est possible pour jouer contre les azulgranas. Des derniers examens seront effectués dimanche matin pour évaluer la forme du joueur. Les Sévillans évolueront en 4-4-2 et ce sont Edu et Oliveira qui occuperont les postes offensifs, juste devant, s’il est rétabli, le jeune Joaquin. La défense, emmenée par l’international espagnol Juanito, sera composée de Valera, de Rivas ou encore du vétéran uruguayen Washington Tais. Le jeune Doblas, 24 ans, défendra les filets de son équipe. La tactique offensive du Barça dépendra surtout de la présence ou non de Ronaldinho. En cas d’absence, le technicien hollandais pourra compter sur Iniesta ou Larsson. Si l’Espagnol venait à jouer, il remplacerait Ronnie poste pour poste. Mais si c’est le Suédois qui a les préférences de Frank Rijkaard, Samuel Eto’o devra reculer et abandonner sa position d’avant-centre. Une autre absence pour blessure est également à déplorer, celle de Juliano Belletti qui laissera sa place à Damia ou Navarro. Les équipes probables : FC Barcelone : Valdés, Navarro (ou Damia), Oleguer, Puyol, Van Bronckhorst, Xavi, Márquez, Deco, Giuly, Eto’o et Ronaldinho (ou Larsson). Betis Séville : Doblas, Juanito, Valera, Rivas, Arzu, Tais, Joaquin (ou Cañas), Benjamin, Fernando, Edu et Oliveira

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires